Le salon de l'agriculture en 7 coups de coeur

Des concours comme s'il en pleuvait, même s'il a fait très très froid, de nombreuses visites officielles, pléthores de découvertes et de visiteurs. L'édition 2018 du Salon International de l'Agriculture est un bon cru. Tour d'horizon avec nos 7 coups de coeur.

10 jours que nous sommes au Salon de l’Agriculture à vous raconter le salon de l’agriculture, les petites et les grandes histoires. Depuis la Porte de Versailles et partout dans toutes vos, dans toutes nos régions, les équipes web et tv se sont mobilisées pour que vous soyez au coeur de cet événement sans pareil en France. Vous faciliter la préparation de votre déplacement à Paris, vous permettre de tout savoir comme si vous y étiez, ou vous aider à découvrir, approfondir vos connaissances sur cette activité économique, une des clefs du monde de l’alimentation -de la production à la transformation.. Telles ont été nos motivations.

  • La vie du salon au petit matin

Avant 6h, vous avez pu accompagner Alain et sa Rouge Flamande à la traite du matin qui fournira avec ses copines du salon 50 000 litres de lait dans la semaine lors d'un live Facebook.


  • Les grands repères de la production, de l'élevage, des récoltes de vos régions dans des articles de synthèses.

Un focus sur le lait, pour avoir une idée de cette filière en crise il y a 2 ans.

via GIPHY

  1. un arrêt sur image sur les fromages, le poids de cette industrie de transformation
  2. un gros plan sur les vins, une filière qui affronte des mouvements de fond depuis plusieurs année
  3. une photographie de la pêche en France, avec ses longues frontières littorales et ses nombreux cours d'eau
  4. Le SIA est aussi ce qu'il est parce qu'il donne à voir la variété des produits français. A commencer par les bières, artisanales ou non, dont la consommation augmente chaque année. Un gros plan sur la bière Cévenole.

  • Savoir-faire français

Après les poissons, coquillages et crustacés, d’eau douce ou d’eau salée, on a aussi planté le décor de ce qui fait l'actualité ces dernières semaines, dont l'intérêt Chinois pour le secteur agricole de nos régions.
Le savoir-faire français prend aussi parfois des allures qui étonne encore avec une ferme d'élevage d'insectes située près de toulouse qui fait vivre aujourd'hui 15 personnes et vend ses produits sur tout le territoire.


  • Les héros des régions au quotidien

Vous êtes les héros. Nous vous avons fait réagir, intervenir sur vos sites de France 3 et les pages Facebook ou encore les comptes Instagram. 
Florient, éleveur par exemple, adossé à sa vache, ou Martine, éleveuse de cocker avec son chien dans ses bras.



  • La France en miniature

Tous nos terroirs se retrouvent dans ce salon parisien. Une France en miniature avec ses accents qui parlent de l'Histoire et des couleurs des territoires.



Et puis ne nous le cachons pas, ce rendez-vous est l'occasion de se comparer, parfois d'être totalement chauvins et de les grandes batailles voire les gué-guerres, oubliant l'adage ironique "A chacun son (sale) goût".



  • Des batailles "pour du faux"

C'est la mode, on compare. Pour nous on l'a fait en mode "Ecole des fans" où aucun candidat n'était perdant à l'issue de la "Battle"
Les grands gagnants néanmoins de ces batailles quotidiennes comme d'habitude : les chats

Mais les chevaux de travail avec leur masse imposante ne sont pas loin derrière



  • L'endroit où il faut être

On a aussi rencontré des personnages publics qui se sont prêtés au jeu de l'interview rapide, notre fameuse "Boite à Meuh", avec un Jean Lassalle, député des Pyrénées Atlantiques, Xavier Bertrand président du Conseil Régional des Hauts de France, ou Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, venue  sur le terrain Porte de Versailles.


L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité