Régionales 2021. Haute-Savoie : Fabienne Grébert et Eric Piolle prêchent la qualité de l'air dans la vallée de l'Arve

La candidate investie par Europe Ecologie-Les Verts pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes s'est déplacée dans la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, ce samedi 20 mars, avec le maire de Grenoble Eric Piolle. Les deux figures écolo se sont rendus devant le polémique incinérateur de Passy.

Eric Piolle et Fabienne Grébert à Passy dans la vallée de l'Arve en Haute-Savoiece samedi 20 mars.
Eric Piolle et Fabienne Grébert à Passy dans la vallée de l'Arve en Haute-Savoiece samedi 20 mars. © Jordan Guéant/France 3 Alpes

Il y a ceux qui viennent en montagne pour chercher de l'air pur, et il y a les écologistes, qui préfèrent chasser la pollution atmosphérique. En campagne pour les élections régionales, la candidate investie par Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en Auvergne-Rhône-Alpes, Fabienne Grébert, s'est déplacée dans la vallée de l'Arve ce samedi 21 mars, pour parler qualité de l'air.

Au menu : rencontre avec des habitants et des élus locaux. En Haute-Savoie, terre de conquête, les écolos ont martelé leur leitmotiv : qualité de vie et santé des citoyens, thèmes centraux de leur campagne. Des thèmes qui résonnent dans la vallée de l'Arve, tristement connue pour sa pollution atmosphérique chronique.

Plus de trains, moins de passoires thermiques

Cette pollution aux particules fines est causée notamment par le chauffage et la circulation automobile. De quoi donner du grain à moudre à la candidate écologiste : pour elle, il faut "investir sur l'efficaité énergétique des bâtments, c'est une compétence de la région". Et sur la problématique de la route, Fabienne Grébert, qui s'est dit favorable à un tram Annecy-Albertville en lieu et place du projet de tunnel du Semnoz, a aussi sa solution :

Il y a du transport en commun qui doit être fait, un développement du transport ferroviaire à engager sur ces vallées. Et puis la question du Fret ferroviaire : on n'a pas besoin d'attendre le Lyon-Turin pour mettre tout de suite des camions sur les trains.

Fabienne Grébert, candidate EELV pour les régionales en AURA

Arrivée en train, Fabienne Grébert a ensuite rejoint à pied l'incinérateur de Passy, lieu autant symbolique que polémique en vallée de l'Arve. Devant les grilles, la candidate était attendue de pied ferme par l'association Coll'air Pur. Le collectif vient d'ailleurs d'envoyer une lettre au préfet de Haute-Savoie. Il y dénonce les taux de Benzo(a)Pyrène (BaP) -"utilisé comme traceur du risque cancérogène" et "polluant de l'air persistant et préoccupant" selon le courrier- mesurés dans la vallée de l'Arve.

Faire jouer "une solidarité territoriale" à l'échelle de la région

Une pollution que le collectif associe à l'incinérateur de Passy, malgré la défense de la direction du site. Si elle est élue présidente de la région, Fabienne Grébert promet de faire jouer "une solidarité territoriale pour tous, baisser nos déchets sur toute la région pour fermer un incinérateur". Réduction des déchets, responsabilisation des citoyens, mise en place de collectes selectives à l'échelle régionale... la clé pour parvenir à fermer Passy, selon Fabienne Grébert. Et ainsi commencer à améliorer la qualité de l'air dans la vallée.

Des arguments qui ont séduit Eric Piolle, venu soutenir la candidate en campagne. Le maire écologiste de Grenoble, très concerné par la problématique de la pollution de l'air sur sa commune, s'est d'ailleurs dit choqué par une technique mise en place dans les écoles environnantes :

Les agents du périscolaire mettent des gilets verts, jaunes ou rouges en fonction de la qualité de l'air. Et en fonction de la couleur de leurs gilets, les enfants n'ont pas le droit de courir.

Eric Piolle, maire EELV de Grenoble

Un exemple qui montre, selon lui, "l'absurdité du système". Et la perspective de changer ce système est pour lui "un défi majeur, réjouissant", qui "nous pousse à nous reconnecter à l'essentiel : Que voulons-nous vivre ?"

Retrouvez le reportage de Jordan Guéant et Jean-Christophe Solari :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement pollution écologie europe écologie les verts élections régionales 2021 élections