Il n'y a plus de note de "vie scolaire" au collège

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
La note de vie scolaire (V.S) apparaissait en bas des bulletins des collègiens
La note de vie scolaire (V.S) apparaissait en bas des bulletins des collègiens © France 3 Franche-Comté : Sophie Courageot

La note comptait pour le Brevet. Elle disparaît dès aujourd'hui. Certains la regretterons, d'autres non. Les enseignants la trouvaient inéquitable. 

La "note de vie scolaire" attribuée aux collégiens, de la 6e à la 3e est supprimée dès ce jeudi. Sa suppression est actée par le Journal officiel.

Début décembre, le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon avait annoncé la suppression de cette note lors de la présentation des orientations données au Conseil supérieur des programmes (CSP). Le CSP est chargé notamment de refondre les programmes du CP à la 3ème à partir de la rentrée 2015.

Une "très large majorité de la communauté éducative" et le CSP étaient favorables à cette suppression, avait alors justifié M. Peillon.

Cette note évalue un "savoir-être" au sein de l'établissement suivant l'assiduité, le respect du règlement intérieur, la participation à la vie de l'établissement. Entraient en compte aussi les activités organisées par le collège, l'obtention de l'attestation de sécurité routière, et l'attestation de formation aux premiers secours.

Cette note, très critiquée, "ne permet pas d'établir une évaluation reconnue par tous comme claire et équitable" et n'a pas permis d'améliorer "la situation de la +vie scolaire+,
notamment dans les établissements les plus difficiles", a expliqué le Conseil Supérieur des Programmes. 

durée de la vidéo: 01 min 13
Réactions dans un collège à Montbéliard

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.