Pourquoi un collectif a-t-il décidé de détruire cinq hectares de forêt dans le Morvan ?

Cinq hectares de plantations de jeunes conifères ont été détruits à la tronçonneuse dans l'Yonne.
Cinq hectares de plantations de jeunes conifères ont été détruits à la tronçonneuse dans l'Yonne.

Des anonymes ont détruit cinq hectares d'une espèce de conifère, qu’ils estiment néfaste à la biodiversité dans le Morvan. L'Office national des forêts (ONF) et la commune d'Avallon ont porté plainte.

Par B.L. avec l'AFP

Cinq hectares de plantations de jeunes douglas (conifères) ont été détruits à la tronçonneuse dans l'Yonne. Cela s’est passé pendant le week-end de Pâques dans la forêt communale d'Avallon et la forêt domaniale Au Duc sur la commune de Quarré-les-Tombes.

L'action a été revendiquée par un collectif anonyme baptisé Léchi-Dryades qui dénonce les "monocultures de jeunes plants de douglas" qui "détruisent les sous-bois" et "acidifient les sols".
Le douglas est un conifère à croissance rapide originaire de l'Orégon, dans l'Ouest des États-Unis. Il peut atteindre jusqu'à 100 mètres de haut et sert à la production de bois et de chauffage.

Un collectif a détruit cinq hectares de forêt dans le Morvan


"Un saccage inadmissible d'un bien commun"

"C'est un saccage inadmissible d'un bien commun, d'arbres qui avaient sept ans (et 4/5 centimètres de diamètre) pour des motifs revendiqués qui sont dérisoires", déclare Jean-Yves Caullet, qui est président de l'ONF et maire d'Avallon.

"L'aménagement de la forêt communale d'Avallon a fait l'objet d'un débat en conseil municipal et il a été clairement prévu de privilégier le chêne sessile et de limiter à 13% les surfaces de douglas. Il n'est donc nullement question ici de "monoculture"!", répond le président de l'ONF, qui est également député PS de l'Yonne.
Ensuite, il y a des essences comme l'Epicea qui "qui ont beaucoup plus d'impacts sur les sols", affirme Jean-Yves Caullet.
Enfin, si la forêt se doit d'avoir une fonction écologique et sociale récréative, elle a aussi un objectif économique, dit-il.

La commune d'Avallon a déposé une plainte conjointe avec l'ONF (au nom de la forêt d'État qui a été touchée).

A lire aussi

Sur le même sujet

Chalon-sur-Saône : 2 ans de prison dont 1 avec sursis pour l’éleveuse qui a incendié le chien Fudji

Les + Lus