Absences, mesures sanitaires, masques : 124 classes fermées dans les écoles de Bourgogne, près de 2800 élèves positifs au Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gaël Simon
Image d'illustration.
Image d'illustration. © JAMES ARTHUR GEKIERE / MAXPPP

Nombre d'élèves et de professeurs absents, dispositif sanitaire mis en place, livraison de masques, le rectorat de Dijon a fait le point sur la situation dans les établissements scolaires de Bourgogne ce mardi 11 janvier.

Alors que l'enseignement est au centre de la crise Covid entre les multiples réajustements du protocole sanitaire et la grève des professeurs prévues jeudi, le rectorat de Dijon organisait ce mardi 11 janvier une conférence de presse afin de faire le point sur la situation dans les écoles, collèges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Nombre d'élèves et de personnels absents, remplacements des enseignants, mesures sanitaires mises en place et équipements mis à disposition, voici ce qu'il faut retenir.

124 classes fermées dans l'académie, 2 766 élèves positifs

Selon les chiffres fournis par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon, ce mardi 11 janvier, 124 classes du premier degré sont fermées sur les 6 647 que compte la région. Dans le détail, 62 sont fermées en Côte-d'Or, 52 en Saône-et-Loire, 10 dans la Nièvre et aucune dans l'Yonne.

Quant aux élèves, sur les sept derniers jours, 2 766 ont été testés positifs au Covid-19, aussi bien dans le premier que le second degré. 651 écoliers, collégiens ou lycéens ont contracté le virus en Côte-d'Or, 1 251 en Saône-et-Loire, 520 dans la Nièvre et 344 dans l'Yonne.

Autre chiffre fourni par le rectorat de Dijon, 122 membres des personnels étudiants sont absents pour cause de Covid : 6 en Côte-d'Or, 42 en Saône-et-Loire, 35 dans la Nièvre et 39 dans l'Yonne.

"Le protocole sanitaire a été simplifié"

Alors que les enseignants manifesteront ce jeudi 13 janvier afin de dénoncer un protocole qu'ils jugent trop lourd, Nathalie Albert-Moretti a estimé que les annonces de Jean Castex hier soir au journal de 20 heures de France permettent de simplifier les choses. "Le ministre de l'Éducation nationale et le Premier ministre ont entendu les difficultés pratiques du protocole", a-t-elle soufflé.

La rectrice de l'académie de Dijon a alors détaillé les nouvelles mesures dans les établissements scolaires ainsi que leurs enjeux. "L'objectif pour nous, c'est de garder l'école ouverte tout en préservant la sécurité et de bonnes conditions sanitaires", a-t-elle indiqué, rappelant les perturbations qu'ont connu les élèves privés d'école lors du premier confinement.

Pour rappel, Jean Castex a annoncé trois mesures d'allègement du dispositif sanitaire :

  • Les parents pourront attendre la sortie de l'école pour venir chercher leur enfant déclaré positif.
  • Les enfants cas contacts devront réaliser trois autotests et plus un test PCR ou antigénique et deux autotests.
  • Une seule attestation sera nécessaire pour un enfant cas contact négatif et non plus trois.

Pour Nathalie Albert-Moretti, le dispositif repose alors "sur la confiance que l'on a vis-à-vis des familles. Nous invitons les familles à la solidarité et au respect des personnels".

9 % des enseignants actuellement absents

Nous l'avons évoqué plus haut, 122 personnels sont absents en raison du Covid-19 dans les établissements de la région, sur un total de 27 666. Mais il faut également rajouter les absences provoquées par d'autres motifs, notamment les maladies saisonnières. Au total, 9 % des enseignants sont absents en Bourgogne : 10,9 % des enseignants en collèges et lycées, 6,9 % en écoles.

On est dans une situation de crise importante qui suppose un mobilisation intense des équipes au quotidien.

Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon

"Nous mobilisons toutes les solutions possibles en terme de remplacements", a alors assuré la rectrice de l'académie de Dijon. Ainsi, au-delà des professeurs titulaires remplaçants déjà mobilisés, 22 enseignants contractuels ont été recrutés dans les écoles, et ce jusqu'au 31 août et 410 dans le secondaire.

Par ailleurs, des professeurs à la retraite ou des enseignants extérieurs à l'académie qui disposent d'outils numériques pour donner des cours à distance peuvent être réquisitionnés sur la base du volontariat.

Masques et capteurs de CO2 mis à disposition

La rectrice de l'académie a également évoqué les équipements et matériels mis à disposition des établissements afin de lutter contre la pandémie. Chaque membre du personnel a reçu lors de la rentrée 50 masques lavables 50 fois. Une nouvelle dotation de masques chirurgicaux est attendue dans les prochains jours. Le ministère de l’Éducation nationale livrera aussi des masques FFP2 pour les personnes vulnérables. Enfin, le rectorat de Dijon a commandé un stock de 38 000 masques chirurgicaux de secours "pour répondre aux besoins d'urgence".

"Il demeure essentiel de faire l'effort concernant les gestes barrières, aérer les locaux le plus possible et quand cette aération est difficile, des capteurs de CO2 sont achetés par les collectivités", a ajouté Nathalie Albert-Moretti.

D'après les chiffres fournis par le rectorat, 36 collectivités locales et territoriales ont déposé des dossiers auprès du ministère de l'Éducation nationale pour recevoir une aide afin d'acheter ces capteurs. De quoi permettre l'arrivée de 700 outils pour 36 000 élèves.

Mais les mesures annoncées par Jean Castex et les moyens mis en place par l'exécutif n'ont pas calmé les grogne du monde enseignant. Selon les estimations du rectorat, 45 % des professeurs des écoles de l'académie de Dijon feront grève ce jeudi 13 janvier.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.