Cet article date de plus de 5 ans

Vente des vins des Hospices de Beaune : pour la 1ère fois une cuvée de Chablis sera en vente

Depuis cette année, le domaine viticole des Hospices de Beaune possède une parcelle de Chablis. La cuvée qui en est issue, un 1er cru Côte de Léchet, sera vendue pour la première fois lors de la 155e vente aux enchères le 15 novembre 2015.

Une parcelle sur laquelle "on ne peut faire que don bon vin"

Cette cuvée est la 48ème des Hospices de Beaune. Elle est issue d’une parcelle offerte en début d’année par Jean-Marc Brocard, propriétaire-récoltant à Préhy près de Chablis. C’est pour des raisons sentimentales qu’il a fait ce don : il est né et a grandi près de Bligny-sur-Ouche, en Côte-d’Or département auquel il reste attaché, même si c’est dans l’Yonne qu’il a construit avec succès son domaine. Autre raison à son attachement : son père est décédé aux hospices civils de Beaune.

La parcelle fait un peu moins de 20 ares et permettra de produire entre 1.500 et 2.000 bouteilles. C’est une excellente nouvelle pour les Hospices de Beaune qui voient entrer dans leur domaine pour la 1ère fois une parcelle de Chablis. Une parcelle de 1er cru assez prestigieux sur lequel « on ne peut faire que du bon vin » estime Jean-Marc  Brocard. Le vin fera partie des vins des Hospices de Beaune vendus aux enchères le 15 novembre

Le domaine couvre désormais toute la Bourgogne viticole

Le domaine viticole des Hospices de Beaune fait aujourd’hui 60 hectares. 50 hectares sont dédiés au pinot noir pour faire des vins rouges, 10ha au chardonnay pour des vins blancs. Il a été constitué petit à petit à partir du XVème au gré de donations effectuées par des vignerons bourguignons.

L’essentiel de la surface viticole du domaine se trouve en Côte-d’Or, région qui produit certains des vins les plus prestigieux de Bourgogne, mais également en côte chalonnaise, en mâconnais avec une parcelle de Pouilly-Fuissé et désormais dans l’Yonne avec cette vigne de Chablis.

85% des vignes du domaine sont constituées de Premiers et Grands Crus, ce qui représente un pourcentage exceptionnellement élevé. Les vignes ont en moyenne 35 ans d’âge. Elles sont exploitées par 23 vignerons, salariés des Hospices qui travaillent sous la direction de Ludivine Griveau, le régisseur du domaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins gastronomie sorties et loisirs vente des vins des hospices de beaune