Affaire Grégory : le contrôle judiciaire de Murielle Bolle va-t-il être assoupli ?

Murielle Bolle est un témoin clé dans le meurtre de Grégory Villemin survenu en 1984 / © Maxppp/L'EST REPUBLICAIN/Patrick Brument
Murielle Bolle est un témoin clé dans le meurtre de Grégory Villemin survenu en 1984 / © Maxppp/L'EST REPUBLICAIN/Patrick Brument

Murielle Bolle, un des personnages clés dans le meurtre du petit Grégory Villemin, est toujours placée sous contrôle judiciaire dans la Nièvre. Ses avocats ont demandé à ce qu’elle puisse rentrer chez elle dans les Vosges. 

Par B.L.

Il y a 33 ans, Grégory Villemin, âgé de 4 ans, était retrouvé pieds et poings liés dans la rivière la Vologne, dans les Vosges.
L’affaire qui n’est toujours pas résolue a été relancée cet été. Marcel et Jacqueline Jacob ont mis en examen pour le rapt mortel de leur petit-neveu.

Murielle Bolle a aussi été mise en examen en juin 2017. Celle qui n’était qu’une adolescente en 1984 avait accusé son beau-frère Bernard Laroche, avant de se rétracter. Après avoir passé quelques semaines en prison, Murielle Bolle a été placée sous strict contrôle judiciaire début août. Elle a l’obligation de résider dans un département éloigné de son domicile des Vosges et vit depuis cinq mois à Saint-Honoré-les-Bains, dans la Nièvre.

Ses avocats ont déposé une demande d'assouplissement du contrôle judiciaire de leur cliente, ont-ils déclaré à France 3 Bourgogne. L’affaire a été examinée lundi 22 janvier 2018 devant la cour d’appel de Dijon. La réponse est attendue mercredi 24 janvier à 9 heures. 

Rappelons que les avocats de Murielle Bolle ont déposé plusieurs requêtes. L’une d’elle vise à faire annuler sa mise en examen. Elle est assortie d'une question prioritaire de constitutionnalité touchant aux conditions de sa garde à vue en 1984.

Le 20 décembre 2017, les magistrats ont permis à Jacqueline et Marcel Jacob, deux autres suspects de l'affaire, de rentrer chez eux dans les Vosges après six mois de séparation dans le cadre de leur contrôle judiciaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus