• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : un an après, que sont devenus les élèves de l'école Thierry Marx ?

Il y a un an, en mars 2018, le chef étoilé Thierry Marx ouvrait son école de boulangerie dans le quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon. Nous avons rencontré deux anciens élèves de la première promotion.
 

Par C.R.

L'école de Thierry Marx a ouvert ses portes à la Fontaine d'Ouche à Dijon le lundi 5 mars 2018.
Dix élèves composaient la première promotion, des candidats retenus sur leur projet professionnel et leur motivation, aux profils et aux âges variés, entre 20 et 52 ans.

Installée dans 450 mètres carrés, cette école est la sixième ouverte par le chef étoilé après celles de Paris, Marseille, ou Besançon. Elle forme ses élèves à la boulangerie, alors que d'autres sont axées sur la cuisine. L'objectif est d'atteindre en onze semaines, le niveau CAP.

Le taux d'insertion de ces écoles atteindrait 90 %. Un an après, que sont devenus les premiers élèves ? Deux d'entre eux témoignent de leur quotidien, ils ont trouvé du travail et aiment leur métier.

Reportage : Elsa Bezin, Romain Liboz

Avec : Florian Ollier et Rabie Benhomane, anciens élèves de l'école Thierry Marx
           Céline Quinquenel, directrice de l'école Thierry Marx
 
Témoignages

Thierry Marx a essaimé partout en France son concept de formation professionnelle aux métiers de bouche en mode accéléré, à destination des personnes éloignées de l'emploi : chômeurs de longue durée, salariés dans la précarité ou personnes sous main de justice.
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saulieu : la basilique Saint-Andoche souffle ses 900 bougies

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer