Dijon arrive 38ème sur 50 dans le classement mondial des villes de demain

Ce mercredi 13 octobre, l'application spécialisée dans le stationnement EasyPark publie le classement mondial des villes du futur. Dans la catégorie des communes qui comptent entre 50 000 et 600 000 habitants, Dijon (Côte-d'Or), arrive à la 38ème place.

Dijon à la pointe de la technologie. Selon le classement mondial de l’application EasyPark, le chef-lieu de la Côte-d’Or arrive dans le Top 50 des communes du futur dont la population est comprise entre 50 000 et 600 000.

Le palmarès des villes de demain est "un ensemble de données qui évalue les solutions technologiques que les villes du monde entier utilisent afin d’améliorer la vie de leurs citoyens et leurs démarches en termes de développement durable", décrit l’application EasyPark, qui permet à ses utilisateurs de trouver facilement une place de parking.  

Dijon juste derrière Reims

Cocorico, Dijon arrive à la 38ème place de la catégorie des communes de 50 000 à 600 000 habitants. Bien installée derrière une autre ville française : Reims. Dans cette liste, on retrouve également Angers (31ème). C'est Lund en Suède qui occupe la tête.

L'étude montre quelles villes mondiales sont à la pointe de l'adoption des avancées technologiques et se révèlent être les lieux les plus durables, innovants et avancés au monde.

Easy Park

"Nous avons scindé cette étude en trois catégories selon la population de chaque métropole. Après avoir évalué des milliers de zones urbaines aux quatre coins de la planète, nous avons classé les 50 villes ayant obtenu le meilleur score dans chaque catégorie de taille de population", indique EasyPark.

La note de Dijon : 63,72 sur 100 

Dans le détail, quatre domaines ont été déterminés pour établir ce classement : les comportements numériques des habitants, l’innovation en matière de transport, l’innovation technologique dans les entreprises et l’empreinte écologique.

Sur l’ensemble de ces critères, Dijon obtient alors la note moyenne de 63,72 sur 100. Parmi les atouts principaux de la ville, son innovation en matière de stationnement où elle obtient 82,18 sur 100, la proportion de paiements électroniques réalisés par ses habitants et entreprises (76,48 sur 100) et son action en faveur du climat (79 sur 100).

Dans la catégorie des villes de plus de 3 millions d’habitants, Londres au Royaume-Uni termine première. Paris arrive de son côté 13ème mondiale. Autres communes françaises présentes dans le classement : Montpellier, Lyon, Toulouse et Bordeaux qui arrivent respectivement 42, 45, 47 et 48ème dans la catégorie des zones urbaines avec une population de 600 000 à 3 millions d’habitant. Dans cette liste, c'est Copenhague au Danemark qui prend la tête.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies économie innovation écologie environnement urbanisme aménagement du territoire transports