• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

François Rebsamen, le maire de Dijon, souffre d’un cancer : les réactions après cette annonce

Francois Rebsamen en mai 2017 / © Jacques DEMARTHON / AFP
Francois Rebsamen en mai 2017 / © Jacques DEMARTHON / AFP

Le maire de Dijon et président de Dijon Métropole a annoncé qu’il souffrait d'un cancer et qu’il déléguait une partie de ses fonctions le temps de se soigner. Cette annonce a suscité de nombreuses réactions dans le monde politique et chez les Dijonnais.

Par B.L.

"De récents examens ont montré que j'avais un cancer. Je dois donc subir un traitement. Durant cette période, je ne pourrai pas assumer pleinement les présences officielles liées à mes fonctions de maire et de président de la métropole", a annoncé l’élu bourguignon mardi 10 avril 2018. 

Durant ses absences, François Rebsamen, âgé de 66 ans, confie l’intérim à Nathalie Koenders pour la ville et à Pierre Pribetich pour Dijon Métropole.





C’est avec une "très grande tristesse" que Marie-Guite Dufay a appris les problèmes de santé de Francois Rebsamen. "Je suis admirative de son courage" et "je pense que la force mentale qu’il a va beaucoup l’aider", estime la présidente PS de la Région Bourgogne-Franche-Comté.


"C’est une épreuve individuelle, il va la porter. Nous sommes autour de lui pour l’accompagner", assure le socialiste Michel Neugnot, premier vice-président du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté.


"François Rebsamen rend publique cette maladie et prend du recul". C’est une décision "courageuse" et "tout à son honneur" estime Guy Ferez, le maire PS d’Auxerre.





Dans un message posté sur Twitter, François Sauvadet a adressé ses "vœux de prompt rétablissement" au maire de Dijon. "Mes pensées l’accompagnent dans son combat et dans cette épreuve personnelle", déclare le président UDF du conseil départemental de Côte-d'Or.




"Ça se passera bien, je ne suis pas inquiet", déclare Laurent Bourguignat, conseiller municipal LR de Dijon. "Cette situation est prévue par les textes, la première adjointe prend le relai temporaire du maire, c’est tout à fait légitime. De plus Nathalie Koenders est très présente, très active, c’est quelqu’un de solide. J’ai pleine confiance dans l’organisation proposée au-delà de nos différences", conclut l’élu Les Républicains.


Didier Martin, médecin et élu La République en Marche qui s’est récemment opposé au maire de Dijon.


Laurent Grandguillaume, ancien député PS de la 1re circonscription de Côte-d'Or et "ex-dauphin" de François Rebsamen



Emmanuel Bichot, président du groupe d'opposition à Dijon et au Grand Dijon



Christophe Sirugue, ancien maire de Chalon-sur-Saône et député de la 5ᵉ circonscription de Saône-et-Loire et ex secrétaire d'État à l'Industrie et au Numérique




Mouvement La République En Marche à Dijon
 



Alexandre Emorine, membre de la France Insoumise à Dijon
 


Les réactions des Dijonnais à l'annonce de la maladie de François Rebsamen, recueillies par Fanny Borius et Dalila Iberrakene




 



 






A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus