Deux cas de coronavirus avant le match AJ Auxerre-Sochaux : quelles sont les conditions pour reporter un match

Deux cas de Covid-19 ont été recensés ces derniers jours dans les effectifs de l'AJ Auxerre et du FC Sochaux, avant leur rencontre ce samedi 22 août pour le compte de la première journée de championnat de Ligue 2. Le match est maintenu : voici les conditions pour qu'un match soit reporté.
La rencontre entre l'AJ Auxerre et le FCSM aura lieu dans un stade de l'Abbé Deschamps aux places limitées.
La rencontre entre l'AJ Auxerre et le FCSM aura lieu dans un stade de l'Abbé Deschamps aux places limitées. © Richard Mouillaud/MaxPPP
Le hasard fait parfois mal les choses. Cette semaine, avant la rencontre AJ Auxerre - FC Sochaux qui ouvre le bal du championnat de Ligue 2, un joueur auxerrois et un joueur sochalien ont été testés positifs au coronavirus.

Si l'identité du joueur en question du côté du Doubs demeure inconnue, le club de l'Yonne a fait savoir qu'il s'agissait de son attaquant Dejan Sorgic. Les deux institutions ont annoncé que leur joueur respectif ne prendra pas part à la rencontre de ce samedi 22 août (19h).
  Aucun autre cas n'a été détecté lors des derniers tests (la période d'incubation varie entre 3 et 5 jours).

Mais, malgré ces deux joueurs positifs au coronavirus, la rencontre a été maintenue. Cette décision s'appuie notamment sur le "protocole d'organisation des matchs", un document de 33 pages publié par la Ligue de football professionnel (LFP) à l'attention des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.

Pas de report tant que le virus ne circule pas

Nos confrères du Parisien se sont procurés en premier ce dossier susceptible d'évoluer en fonction de la crise sanitaire.

Il y est indiqué que le report d'un match n'est pas obligatoire tant que le virus n'est pas considéré comme "circulant" dans un club : "Si l'équipe a plus de trois joueurs ou encadrants isolés sur huit jours glissants, le virus est circulant dans le club", explique la Ligue. Le responsable médical doit alors alerter les instances qui décideront du maintien du match.

Selon les deux clubs de la région, les deux cas de coronavirus sont dits "isolés". La maladie ne circule pas à l'intérieur des équipes. Le match peut donc être maintenu.
   

Des tests et questionnaires avant le match

Tous les joueurs doivent se soumettre à un test PCR (un examen par prélèvement nasal, ndlr) entre quatre et trois jours avant le coup d'envoi "dans un laboratoire validé par l'Agence régionale de santé" (ARS). Seuls les joueurs contaminés n'ont pas à faire ces tests.

Le Parisien explique que si le document qui certifie la surveillance des joueurs n'est pas transmis à temps, la LFP pourra décider d'un report du match ou d'une défaite sur tapis vert pour l'équipe qui ne s'est pas soumis à cette obligation.

Des tests cliniques pour déceler les symptômes sont aussi effectués le jour du match. Un questionnaire est ensuite transmis aux joueurs pour qu'ils fassent état de leur santé.
  

Les deux joueurs en isolement

"Notre attaquant Dejan Sorgic va mieux", avait communiqué le club auxerrois en début de semaine. Même si c'est le cas, il doit observer un isolement de 14 jours.

Ils ne peuvent pas participer à la première rencontre du championnat et ils seraient incertains pour le deuxième match.

Un nouveau test sera effectué trois ou quatre jours après la déclaration du dernier cas. Trois jours après ce test, un dernier contrôle sera effectué pour permettre un entraînement collectif.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport aj auxerre fc sochaux-montbeliard covid-19 santé société