Gilets jaunes : Acte VII dans les rues de Besançon

Les "Gilets jaunes" se sont donnés rendez-vous pour l'acte VII de leur mouvement place de la Révolution à Besançon. Depuis le 17 novembre, ils se retrouvent chaque samedi dans les rues de la capitale comtoise. Pour la 4e fois, des violences ont eu lieu aux abords de la Préfecture. 

Les "Gilets jaunes" empruntent le tunnel sous la Citadelle
Les "Gilets jaunes" empruntent le tunnel sous la Citadelle © Emmanuel Rivallain
C'est de la place de la Révolution que les "Gilets Jaunes" sont partis pour manifester pour le 7e samedi consécutif dans la capitale comtoise. Une mobilisation moins importante que la semaine dernière mais avec, cette fois-ci, des prises de parole.
Manifestation des "Gilets jaunes" à Besançon le 29 décembre 2018

 Après avoir longé le parc Micaud, environ 500 manifestants ont emprunté le tunnel sous la citadelle. La circulation a du être interrompue sous le tunnel vers les 16h30. Lorsque les manifestants se sont rapprochés de la préfecture du Doubs, ils se sont scindés en deux groupes : ceux qui retournaient vers le centre ville et ceux qui voulaient approcher la préfecture. 

Vers 17 h 30, une fois la nuit tombée, des pétards et des projectiles ont été lancés par les "Gilets jaunes" prêts à défier les forces de l'ordre. Les gendarmes ont alors projeter des grenades lacrymogènes rue Charles-Nordier. Un des abri de bus prés de l'ancien hôpital Saint-Jaques a été fracassé. Une partie de ces manifestants se sont ensuite dirigés vers le Pont Canot puis la rue de Dole.
 

 Retour en images sur la manifestation des "Gilets jaunes" à Besançon.​​​​​​ : 

Discours place de la Révolution
Discours place de la Révolution © Emmanuel Rivallain
Des "Gilets jaunes" chantent la Marseillaise
Des "Gilets jaunes" chantent la Marseillaise © Emmanuel Rivallain
Devant l'immeuble du Président
Devant l'immeuble du Président © Emmanuel Rivallain
Les "Gilets jaunes" empruntent le tunnel sous la Citadelle
Les "Gilets jaunes" empruntent le tunnel sous la Citadelle © Emmanuel Rivallain
Les 500 manifestants vont se scinder en deux groupes
Les 500 manifestants vont se scinder en deux groupes © Emmanuel Rivallain
pendant qu'une autre retourne au centre-ville
pendant qu'une autre retourne au centre-ville © Emmanuel Rivallain


   

Sur sa page facebook, le groupe de "Gilets jaunes" du rond-point de Chalezeule, près de Besançon,  avait publié une lettre ouverte au préfet l'invitant à venir discuter avec eux Place de la Révolution à partir de 14 heures. Un communiqué en réaction à la "demande de dialogue" du préfet. 
Toujours dans ce texte, les "Gilets jaunes" se "dissocient des casseurs qui se fondent dans la masse lors des marches citoyennes"tout en "interpellant" le préfet sur "méthodes utilisées par les forces de l'ordre pour faire les Doubistes".

Dans notre Jt de ce vendredi, vous avez pu regarder le témoignage de deux "gilets jaunes" qui venaient de passer 8h en garde à vue. Samedi 22 décembre, ils n'auraient pas obtempéré après un ordre de dispersion lancé par la police. 
 

Par ailleurs, la préfecture de Besançon a publié en début d'après-midi ce tweet : 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société