Loto du Patrimoine 2024 : 5 choses à savoir sur le château Pertusier, le monument de Bourgogne-Franche-Comté parmi les 18 sites emblématiques

Bonne nouvelle pour la ville de Morteau (Doubs). Le château Pertusier, bâtisse du XVIe siècle, propriété de la commune depuis 1935, fait partie des 18 sites emblématiques du Loto du patrimoine 2024. Un statut qui lui assure une rentrée d'argent pour le futur, et qui devrait aider la ville à développer une "Cité des Horlogers".

Bingo. Ce mercredi 20 mars, la Fondation du patrimoine, présidée par Stéphane Bern, a révélé les 18 sites emblématiques des régions retenus pour le loto du patrimoine 2024. Parmi tous ces monuments, un seul est situé en Bourgogne-Franche-Comté : le château Pertusier, à Morteau (Doubs), implanté à l'entrée de la ville.

"C'est une excellente nouvelle pour la préservation historique des lieux et l'attractivité touristique du territoire" réagit Cédric Bôle, maire (Les Républicains) de Morteau, pour France 3 Franche-Comté. "On travaille depuis deux ans avec la Fondation du patrimoine pour arriver à valoriser et rénover cette bâtisse d'exception. Nous avons officiellement déposé le dossier de candidature l'an dernier, et cette validation va nous permettre de mener des travaux nécessaires".

Un château aux mille vies

Propriété communale depuis 1935, le château a traversé mille vies. Construit par la famille Cuche en 1576, il passe ensuite dans les mains de plusieurs familles bourgeoises, dont la famille Pertusier, dernière propriétaire, qui cédera la bâtisse à la ville. La municipalité y installera d'abord une gendarmerie, avant d'y établir un musée de l'horlogerie en 1985. 

Une architecture d'exception...

Les lieux bénéficient d'une architecture d'exception qui fait son renom. Construit en calcaire jaune de la Sablière de Montlebon (Doubs), le château est considéré par nombre d'historiens locaux comme le dernier exemple d'architecture de style Renaissance dans le Haut-Doubs, malgré deux incendies ayant endommagé sa façade en 1888 et 1936.

Ses fenêtres sont richement décorées et la façade de la cour d’honneur largement ciselée en pierre blonde. À l’intérieur, des cheminées monumentales des XVIe et XIXe  siècles et un escalier à vis sont préservés.

Fondation du patrimoine

Et la Fondation de citer également "des salons aux plafonds à la française, décorés de peintures murales et cuirs", témoignant de "la richesse des propriétaires qui s’y sont succédé". Des caractéristiques qui ont valu au château d'être classé monument historique en 1993.

... En mauvais état

Mais si la Fondation du patrimoine a sélectionné le Château Pertusier dans ses sites emblématiques 2024, c'est justement pour préserver cette beauté, visiblement en souffrance. Dans son rapport, la structure précise que "les façades du bâtiment, ainsi que les voûtes des caves, sont fissurées", "les sols et planchers sont déformés et certaines poutres des plafonds fendues".

De plus, une "partie du château se tasse visiblement, ayant été construite sur des sols argileux, avec une présence ponctuelle d’eau menaçant sa stabilité". Enfin, "le mur d’enceinte est étayé dans son ensemble depuis 2020 suite à des effondrements partiels, nécessitant sa restauration, ainsi que celle du portail d’entrée en pierre sculptée".

Des travaux d'ampleur vont donc être effectués sur les lieux, de janvier 2025 à juin 2026 selon la Fondation. Ceux-ci comprendront : 

  • Reprise des façades extérieures, voûtes, sols dallés et maçonneries intérieures
  • Purge des ciments pour remplacement par mortier de chaux
  • Restauration du mur de clôture de la cour, du porche d’entrée et du mur de soutènement de la terrasse orientale en pierre de taille
  • Restaurations ponctuelles sur les charpentes et couvertures
  • Restauration à l’identique de l’ensemble des menuiseries (fenêtres, portes et lucarnes), ainsi que des lambris et décors intérieurs
  • Construction d’une extension et des aménagements extérieurs et muséographiques.

Un château au centre d'une future cité des horlogers

Cette sélection au Loto du patrimoine permettra également à la municipalité de Morteau de développer son projet "cité des horlogers", dont le château Pertusier est l'épicentre. "En plus de ces travaux bienvenus, nous voulons créer tout un écosystème autour du château" précise Cédric Bôle, maire de la commune. "D'abord, nous allons regrouper au sein des lieux les collections du musée de l'horlogerie, mais aussi celles du musée de la montre de Villers-le-Lac, mais aussi les "1 000 outils" des Gras".

Nous créerons dans le château un espace dédié pour les entreprises, et nous souhaitons nous rapprocher d'Horlo Troc, une bourse horlogère qui a lieu aux Fins. L'idée globale est de dynamiser l’entrée de ville, où se situe le château, et renforcer l’attractivité touristique du territoire mortuacien, près de la Suisse.

Cédric Bôle,

maire de Morteau (LR)

À ce "pôle muséal" devrait s'ajouter un partenariat avec le lycée Edgar Faure (Morteau), spécialisé dans les formations aux métiers d’arts de la joaillerie et de l’horlogerie. "Les étudiants pourront avoir accès aux pièces des collections des musées pour des études ou des ateliers" apprend-on du côté de la Fondation du patrimoine. "D'un autre côté, nous pouvons imaginer que les plus belles pièces conçues par nos jeunes puissent être exposées au château" complète Cédric Bôle.

Et maintenant, les financements

Quelle somme sera allouée à ce grand projet ? Pour l'instant, aucune certitude à ce sujet. Ces sites bénéficieront du soutien financier de la 7ᵉ édition de l’offre de jeux Mission Patrimoine qui sera lancée à la rentrée de septembre 2024. Pour rappel, sur le prix de ces grilles et tickets de loto spéciaux, 0,54 euro sera reversé par l'État à la Fondation du patrimoine.

À cela, peuvent s'ajouter des dotations du ministère de la Culture et de mécénats privés récoltés par la Fondation du patrimoine. Le montant de la dotation de chaque site sera annoncé lors des prochaines Journées européennes du patrimoine, les 21 et 22 septembre 2024.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité