Projet d'écoquartier des Vaîtes à Besançon : d'anciens candidats aux municipales parmi les 12 000 citoyens tirés au sort

Les premiers citoyens ont été tirés au sort et contactés par courrier pour participer, après un second tirage au sort, à la conférence citoyenne sur l'avenir du quartier des Vaîtes à Besançon. Parmi eux, d'anciens candidats aux municipales. On vous explique. 

Aux Vaîtes, on cultive son jardin dès le plus jeune âge
Aux Vaîtes, on cultive son jardin dès le plus jeune âge © C.Jeannin

"Comme je m'y étais engagée au cours de la campagne électorale, je souhaite donner la parole aux Bisontines et aux Bisontins pour qu'ils expriment leur avis sur l'avenir du quartier des Vaîtes" peut-on lire sur la lettre envoyée à 12 000 Bisontines et Bisontins, tirés au sort sur les listes électorales pour participer au premier round de la consultation citoyenne au sujet de la construction (ou non) de l'écoquartier des Vaîtes. 

Cette consultation citoyenne était en effet au coeur du programme de la candidate EELV Anne Vignot, qui a clairement affiché son souhait pendant la campagne des municipales de développer la démocratie participative si elle était élue à la tête de la plus grande ville de Franche-Comté. Une fois en place, elle a d'ailleurs nommé un adjoint délégué à la démocratie participative et à la participation citoyenne, en la personne de Kévin Bertagnoli.

Quel plus beau thème de discussion et de débat que le projet d'écoquartier des Vaîtes, largement débattu pendant les élections locales ? Anne Vignot et son équipe, après avoir consulté un GEEC local composé de scientifiques (lire notre article à ce sujet et découvrir les conclusions du GEEC) se tournent désormais en direction des citoyens, pour réussir enfin à trancher cette épineuse question, mise sur la table il y a désormais plus de 20 ans sans qu'aucun projet ne puisse voir le jour.

"Par déontologie, je n'y participerai pas"

Ironie du tirage au sort, parmi les 12 000 personnes sélectionnées (Besançon compte environ 117 000 habitants), on trouve Alexandra Cordier, ancienne candidate soutenue par le maire sortant, durant les élections municipales. Cette dernière a déclaré sur les réseaux sociaux : "Tirée au sort pour la conférence citoyenne sur les Vaîtes ! Ça ne s’invente pas. Impliquer les citoyens dans l’avenir du quartier était une promesse de campagne. Anne Vignot a tenu parole. J’y participerai". Pour rappel, Alexandra Cordier avait indiqué, pendant la campagne, vouloir mener à bien ce projet, "pour ne pas que les habitants fuient en dehors de l'agglomération".

Autre citoyen présélectionné, Franck Monneur, ancien directeur de campagne d'Eric Alauzet, candidat LREM à Besançon. Ce dernier ne participera pas au deuxième tirage au sort. "Par déontologie je n’y participerai pas. En effet, durant la dernière campagne municipale, j’étais très engagé en faveur du projet et je le suis toujours. L’esprit d’une telle convention repose sur des citoyens qui ne sont pas des militants politiques afin que ses travaux puissent se dérouler de façon sereine et objective" a-t-il expliqué. De son côté, le candidat Eric Alauzet souhaitait mettre en place une "convention citoyenne pour une trentaine de Bisontins".

Pour ou contre l'achèvement des Vaîtes ? La réponse cash des candidats aux municipales à Besançon

Trois sessions de travail pour 50 citoyens

Au total, 12 000 personnes ont reçu un courrier dans leur boîte aux lettres. Ces derniers sont invités à se prononcer sur leur souhait ou non de rejoindre la "Conférence citoyenne sur l'avenir du quartier des Vaîtes". Celle-ci se déroulera sur trois journées les samedis 29 mai, 19 juin et 3 juillet.

Une partie du courrier reçu par 12 000 Bisontins et Bisontines au sujet de l'écoquartier des Vaîtes.
Une partie du courrier reçu par 12 000 Bisontins et Bisontines au sujet de l'écoquartier des Vaîtes. © DR

Une fois l'accord donné, un deuxième tirage au sort aura lieu pour sélectionner 50 personnes, "dont la composition reflètera celle de la population de notre ville". Ce sont ces 50 citoyens qui donneront leur avis, après s'être entretenus avec "des experts et des responsables du projet des Vaîtes"

Un avis remis le 3 juillet

L'avis de la conférence citoyenne sera remis le 3 juillet 2021 puis mis à disposition du public. Une fois cette consultation terminée, il sera temps pour l'équipe municipale de trancher quant à l'avenir de cet écoquartier qui aura fait couler tant d'encre. Le vote final aura lieu en septembre.

Les citoyens qui n'ont pas été tirés au sort pour cette conférence mais qui souhaitent tout de même s'exprimer sur ce sujet peuvent le faire dans la rubrique "déposer une contribution" sur le site besancon-vaites.jenparle.net, par ici

>> QUID du projet de l'écoquartier des Vaîtes : Besançon : Les Vaîtes, un écoquartier, une occupation ... Cinq questions pour comprendre la situation

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement société