FC Sochaux-Montbéliard en National 1 : la DNCG confirme la rétrogradation du club franc-comtois en raison de difficultés financières

Le Football Club Sochaux-Montbéliard a été officiellement rétrogradé en National 1 par la DNCG, en raison de graves problèmes financiers, ce 11 juillet 2023.

Le suspens a été insoutenable ce mardi 11 juillet 2023, pour tous les amoureux du FCSM. Pourtant, la décision de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) concernant le sort du club emblématique franc-comtois ne faisait pas de doute. Mais, puisque l'espoir fait vivre, il en restait un brin quand même.

La décision est finalement tombée en milieu d'après-midi, comme un couperet. Le FC Sochaux-Montbéliard a été rétrogradé officiellement en National 1 par le gendarme financier du football français. "FC Sochaux-Montbéliard :  confirmation de la rétrogradation administrative de l’équipe première en National", écrit sur son site internet la DNCG.  

L'argent promis par le directeur général Samuel Laurent n'a finalement pas été versé sur le compte du club par les actionnaires de Nenking. Plusieurs millions d'euros manquaient pour sortir les Jaune et Bleu d'une impasse budgétaire. Selon nos informations, Nenking était au courant depuis plusieurs mois du trou financier de 22 millions d'euros. La situation aurait été abordée lors du passage de mi-saison face à la DNCG, en décembre dernier. Samuel Laurent, Pascal Busson et Benoît Delon, comptaient sur le fait que l'actionnaire comble le déficit, si le FCSM ne montait pas en Ligue 1. 

► À lire aussi : FC Sochaux-Montbéliard : "Comme si on arrachait quelque chose à notre vie", tristesse et colère pour les supporters

Si le budget du FCSM n'est pas suffisant pour le National 1, le club pourrait dégringoler jusqu'en National 3. Et que va-t-il se passer si le FCSM se retrouve en dépôt de bilan (ou cessation des paiements), en raison de dettes trop importantes ? Un administrateur pourrait être nommé afin de mettre en place un plan d'étalement. Le but ? Payer les créances du club, licencier une partie des 150 salariés et trouver un potentiel repreneur, choisi par le tribunal de commerce. Si aucun repreneur n'est désigné, le club sera placé en liquidation judiciaire. 

"Restez soudés et forts"

Dès lundi soir et l'annonce officieuse de la relégation du FCSM, les réactions ont afflué de toutes parts. Des supporters, des élus locaux, mais aussi des anciens joueurs ont témoigné de leur déception et de leur tristesse. Les décisions prises par la direction et plus particulièrement Samuel Laurent, le directeur général, ont été largement critiquées. 

"Un sentiment de tristesse et d'amertume m'accompagne en voyant les nouvelles autour du club qui a façonné l'homme et le joueur que je suis aujourd'hui. Mes pensées vont tout particulièrement aux salariés, mes amis, mes frères de ce monument du football français. Quant aux fans et amoureux de ce club mythique, restez soudés et forts, car vous êtes l'essence même du club. Sochaux vivra !", a notamment exprimé sur les réseaux sociaux Maxence Lacroix, ancien sochalien désormais joueur du VfL Wolfsburg (Allemagne).

"Sochaux vivra pour toujours !", a quant à lui tweeté Marcus Thuram, ancien joueur de Sochaux entre 2015 et 2017, désormais international français et pensionnaire de l'Inter Milan.

"Un véritable cataclysme"

Le groupe de la majorité, " Unis Pour Réussir", au sein de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA), a rapidement réagi à la nouvelle par un communiqué. Il a appelé tous les amoureux du FCSM à fédérer les énergies. "Si le sentiment du jour laisse place à une détresse associée à une légitime colère, il ne faut pas pour autant perdre l’idée que le club, même rétrogradé à un niveau qu’il n’a jamais connu, peut renaître de ses cendres, grâce à la volonté et la solidarité de tous. Nous lançons aujourd’hui un appel solennel à tous les amoureux du FC Sochaux-Montbéliard. Fédérons ensemble toutes les énergies !", explique-t-il.

► À lire aussi : Le FCSM rétrogradé en National 1 : "Un véritable cataclysme pour le Pays de Montbéliard", les réactions après l'annonce officielle

Charles Demouge, président de PMA, a, lui aussi, réagi après l'annonce officielle. Il parle d'un cataclysme. "La confirmation de la rétrogradation en National du FC Sochaux-Montbéliard est un véritable cataclysme pour le Pays de Montbéliard et pour tous les supporters des Jaune et Bleu." Et de s'interroger : "Pour le moment, le propriétaire du club est toujours Nenking avec son Président Frankie Yau et son Directeur Général Samuel Laurent. Que vont-ils faire ? Trouver un budget pour maintenir le club en National 1 ou déposer le bilan ? Quelle que soit l’issue, l’agglomération n’abandonnera pas le club."

Une réunion est prévue mercredi 12 juillet dans les locaux de PMA, entre les partenaires intéressés par le sort du FC Sochaux-Montbéliard. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité