Orages : "Des grêlons géants", la grêle fait de nombreux dégâts dans le Haut-Doubs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

De gros grêlons sont tombés sur le Haut-Doubs ce mercredi 20 juillet dans l'après-midi, alors que la région a été passée en vigilance orange orages par Météo France. De nombreux dégâts sont à déplorer.

"Orages et grêle pouvant être violents" avait prévenu Météo France ce mercredi en début de journée, en passant les quatre départements francs-comtois en vigilance orange orages et grêle entre 15h et minuit. Les orages ont effectivement touché fortement certains territoires de notre région à l'heure prévue, notamment le Haut-Doubs.

À La Chenalotte et Noël-Cerneux, non loin de la frontière suisse, les pompiers du Doubs sont intervenus plusieurs fois sur de nombreuses habitations endommagées par les boules de glace tombées du ciel.

"Traversée du Haut-Doubs entre Le Locle et Maîche, tous les toits sont ravagés" nous indique également une lectrice. "Plus un toit intact à Noël-Cerneux et La Chenalotte !!" confirme Bénédicte sur les réseaux sociaux.

Météo Franc-Comtoise, parle de "grêlons géants tombés entre Villers-le-Lac et Le Russey", avant de prévenir qu'un orage s'apprête à toucher Montbéliard. Des véhicules ont également été fortement endommagés.

Les habitants du Barboux ont été eux-aussi fortement touchés par ce passage orageux, en frontière de la suisse voisine. La plupart des maisons ont vu leurs tuiles détruites par les grêlons. Des images impressionnantes sont publiées sur les réseaux sociaux.

À La Chenalotte comme dans les villages voisins, la solidarité s'est rapidement organisée. Des habitants sont montés sur les toits et pour commencer à réparer les dégâts causés par l'orage, comme le montre une vidéo de Météo Franc-Comtoise.

Les pompiers du Doubs demandent à la population touchées par les intempéries "de ne pas prendre de risques inutiles en montant sur les toits sans protection". "Les pompiers sont en train d'intervenir, en cas de besoin composez le 18" indique le SDIS du Doubs.

Le SDIS 25 alerte aussi sur les pratiques frauduleuses. Des personnes se seraient présentées au domicile des particuliers en affirmant avoir été envoyées par les pompiers. 

 

C'est le troisième épisode majeur de grêle en Franche-Comté depuis le début d'un été particulièrement chaud et mouvementé. Des dégâts avaient déjà été recensés sur plusieurs territoires francs-comtois fin juin et début juillet.