VIDÉO. Après la grêle dévastatrice de juillet, des sinistrés du Haut-Doubs attendent toujours un toit

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Le froid et la neige se sont invités dans le Haut-Doubs, alors que certains habitants attendent toujours que leurs toits soient réparés après l'épisode de grêle dévastatrice survenu en juillet 2023. Reportage. ©Ines Tayeb - Guillaume Soudat - Pierre Corne

Le froid et la neige se sont invités dans le Haut-Doubs, alors que certains habitants attendent toujours que leurs toits soient réparés après l'épisode de grêle dévastatrice survenu en juillet 2022. Reportage.

Le 21 juillet dernier, un violent orage de grêle s'abattait sur le Haut-Doubs, provoquant de nombreux dégâts notamment dans la petite commune de La Chenalotte mais aussi à Noël-Cerneux. Les images de toits saccagés par des boules de glace tombées du ciel avaient fait le tour de la région (voir notre article).

Dans certains quartiers, l'ensemble des tuiles avaient été détruites par la force de la grêle, tombée à plusieurs reprises cet été sur l'ensemble de la région. La solidarité s'était rapidement organisée dans les secteurs touchés. Cinq mois après, et alors que l'hiver s'est installé pour plusieurs mois dans le Haut-Doubs, où en sont les habitants sinistrés ?

Nous nous sommes rendus chez Loubna Marray et sa famille, à La Chenalotte. Leur maison est infiltrée par l'humidité et ils attendent toujours que les travaux de réparation de leur toit commencent. "On ne vit plus à l'étage. On vit tous dans la pièce du bas. Aujourd'hui encore on est en plein combat avec les experts et les assurances pour pouvoir avancer", nous explique-t-elle. En attendant, les membres de la famille dorment tous dans la même pièce.

Un peu plus loin, une autre maison touchée par la grêle est quant à elle en travaux. Les dégâts sont toujours bien visibles, mais au moins ses habitants passeront Noël au sec.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité