Montbéliard : Le député LREM Denis Sommer en marche pour les municipales 2020

Denis Sommer présente officiellement sa candidature à Montbéliard aux municipales 2020 devant les journalistes. / © DR
Denis Sommer présente officiellement sa candidature à Montbéliard aux municipales 2020 devant les journalistes. / © DR

Le député La République En Marche met fin aux rumeurs et déclare officiellement sa candidature à la mairie de Montbéliard en 2020. Officiellement investi par le parti LREM, il annonce aussi viser la présidence de l'agglomération du Pays de Montbéliard. 
 

Par Lucie Thiery

Ce n'était pas un secret, c'est désormais officiel, Denis Sommer (LREM) est candidat à la ville de Montbéliard aux élections de 2020.
A 62 ans, le député (LREM) de la troisième circonscription du Doubs prend le risque de briguer le fauteuil de Marie-Noëlle Biguinet (LR), implantée à Montbéliard depuis 2014.
Il fait partie des 34 nouvelles têtes de listes officiellement investies par le parti présidentiel LREM ce mercredi 23 octobre pour les municipales 2020. 

Si son équipe n'est pas encore complètement constituée, le vice-président de l'agglomération du Pays de Montbéliard assure que sa liste sera "ouverte", transpartisane. Malgré son étiquette LREM, à ses côtés on note déjà la présence de Virginie Chavey, conseillère municipale (LR) dans l'équipe de la maire sortante. La main tendue au conseiller régional socialiste Eric Lançon a été repoussée par l'intéressé. S'il est élu, il entend même confier les clés de la commission finances à un élu ou une élue de l'opposition, "il ne s'agit pas d'une simple mesure démocratique, mais de donner la certitude d'une gestion financière rigoureuse et transparence, cela ne s'est jamais fait à Montbéliard" affirme-t-il.

"Montbéliard continue de perdre des habitants -17 % en 30 ans"


La démocratie participative est aussi au coeur de son message. Il a prévu d'organiser des réunions et des événements chez les Montbéliardais et recueillir leurs paroles via une plate-forme qui sera mise en ligne le 15 novembre prochain.

"Montbéliard continue de perdre des habitants -17 % en 30 ans" déplore-t-il. Le candidat insiste sur la nécessité de mener une politique économique "plus volontariste, y compris par l'emploi de droit de préemption quand cela est nécessaire".

Sur le plan écologique, le candidat entend développer les transports doux, le maraîchage en ville, les cantines scolaires en circuit court et en bio...

A l'issue des dernières municipales, trahi par certains proches politiques, Denis Sommer avait été coiffé par Charles Demouge (Les Républicains) aux élections de la présidence de l'agglomération du Pays de Montbéliard.
Cet ancien ouvrier et cégétiste du site Peugeot de Sochaux (Doubs) a repris les études à l'âge de 35 ans pour devenir gestionnaire d'entreprise, puis enseignant d'économie et de gestion d'entreprise. Elu député LREM en 2017, il avait quitté à cette occasion le PS et son siège de maire de Grand-Charmont qu'il occupait depuis 2001.

La course électorale se précise donc à Montbéliard. Face à lui, la maire sortante Marie-Noëlle Biguinet (LR) s'est déjà déclarée. 

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus