BIATHLON. Le Franc-Comtois Oscar Lombardot, 16ᵉ sur l'individuel d'Antholz, signe la meilleure performance de sa carrière

Fortunes diverses pour nos Francs-Comtois lors de la course individuelle d'Antholz-Anterselva (Italie), jeudi 18 janvier, en Coupe du monde de biathlon. Alors que Quentin Fillon Maillet continue à décevoir avec une 28e place, le jeune Oscar Lombardot signe lui la meilleure performance de sa carrière en élite, avec une belle 16e place au général. Un chrono qui fait de lui le meilleur Français de la course.

La joie d'un côté, après une performance exceptionnelle. La frustration de l'autre, après une nouvelle course ratée. Jeudi 18 janvier, voilà les émotions opposées qu'ont connues le Pontissalien Oscar Lombardot et le Jurassien Quentin Fillon Maillet, nos deux biathlètes francs-comtois alignés sur l'individuel raccourci (15 km au lieu de 20) d'Antholz-Anterselva (Italie), en Coupe du monde.

Premier à s'élancer sous le brouillard transalpin, QFM, qui avait pourtant fait l'impasse sur la poursuite de Ruhpolding (Allemagne), le 14 janvier dernier, pour performer cette semaine en Italie, a raté sa course. Bien parti avec un 5 sur 5 au 1ᵉʳ tir couché, il a vu ses espoirs s'effondrer en réalisant trois fautes consécutives sur le 2ᵉ tir de l'épreuve.

Le premier tir debout, je l'ai abordé trop vite. Je suis arrivé trop rapidement sur le pas de tir. Ces trois balles ont changé ma course. Pourtant sur les skis j'étais plutôt bien. Mais bon, je n'arrive pas à régler mes soucis à la carabine, mon point faible cette année.

Quentin Fillon Maillet,

biathlète français

Au final, le Jurassien réalisera un insuffisant 15 sur 20 au tir, pour un classement final à la 28e position (plus mauvaise place pour un Français), à 3 minutes 47 du vainqueur du jour, l'insatiable Norvégien Johannes Boe. L'objectif pour le double champion olympique sera désormais de conserver sa 17ᵉ place au général pour participer à la mass-start du dimanche 21 janvier, qui conclura l'étape italienne (pour rappel, seuls les 25 premiers du général et les cinq meilleurs biathlètes de la semaine peuvent y participer).

Lombardot se place pour la mass-start

Mass-start à laquelle pourrait peut-être s'inviter un petit nouveau. En effet, le jeune Oscar Lombardot, 23 ans, a impressionné à Antholz. Auteur d'un magnifique 18 sur 20 aux tirs, il se classe en 16ᵉ position de la course après un gros finish, sa meilleure performance en carrière dans l'élite. Le natif de Pontarlier est même le meilleur Français du jour. S'il négocie bien les autres épreuves de la semaine, Lombardot pourrait bien se classer parmi les cinq meilleurs biathlètes hebdomadaires, et se qualifier ainsi pour la mass-start dominicale.

C'est sûr que j'ai fait une belle course, je suis très content. Je me suis bien donné tout le long, j'ai réussi à bien gérer mon effort pour finir 16e. Ça fait vraiment plaisir. C'est vrai que je tire mieux cette année. J'ai bien travaillé là-dessus cet été, je suis heureux de voir que cela paye. 

Oscar Lombardot,

biathlète français

Avec cette performance, Lombardot marque également des points dans le "mano à mano" qu'il livre avec son coéquipier Antonin Guigonnat. L'objectif des deux athlètes :  être sélectionné en tant que 5ᵉ homme de l'équipe de France, pour les Championnats du monde de biathlon qui débutent le 10 février. 

La suite du programme à Antholz-Anterselva : l'individuel court féminin jeudi 19 janvier avant un samedi 20 bien chargé entre le relais mixte simple, suivi du relais mixte classique. Les mass-start féminine et masculine conclueront l'étape italienne dimanche 21 janvier.