Les pronostics le donnaient grand favori. Le club historique du Doubs, qui évolue en Ligue 2, a officialisé ce jeudi 22 juin la nomination d'Oswald Tanchot au poste d'entraîneur pour la saison prochaine.

Le FCSM tient son nouvel entraîneur. Jeudi 22 juin, le club sochalien a officialisé l'arrivée d'Oswald Tanchot à la tête de son équipe professionnelle pour la saison 2023-2024. La nouvelle recrue signe même pour deux saisons. À 49 ans, l’ancien joueur, natif de la Mayenne, va diriger les Jaunes et Bleus avec un objectif : faire monter le club en Ligue 1.

Oswald Tanchot a été formé au Stade Lavallois. Il a évolué comme joueur en championnat amateur avant de passer une formation pour devenir entraîneur. En tant que coach, il a officié entre 2016 et 2019 au Havre (Ligue 2). En Normandie, il performe jusqu'à disputer le barrage d'accession pour la montée en Ligue 1, au printemps 2018, malheureusement conclut par une défaite douloureuse face à Ajaccio.

Pour l'anecdote, son premier match sur le banc havrais a été face à...Sochaux. Et la rencontre s'est soldée par une victoire 2-1 du HAC, le 3 octobre 2016. Face aux Franc-Comtois, Oswald Tanchot affiche d'ailleurs un solide bilan de 5 victoires en 7 rencontres disputées, indique le FCSM dans un communiqué.

En 2020-2021, Oswald Tanchot a dirigé le club d’Amiens (Ligue 2) pendant quelques mois. D'abord adjoint de Lukas Elsner, il reprend les rênes de l'équipe dès septembre. Sous sa direction, le club picard termine le championnat à la 10e place.

Retrouver de la sérénité dans un club sous tensions

Le nouvel entraîneur sochalien décide alors de s'exporter. Direction le championnat grec et le club du Volos FC. Malheureusement, l'aventure tournera très vite au vinaigre. Après un seul match à la tête du club hellène, Tanchot décide de quitter le club pour des désaccords avec sa direction.

Oswald Tanchot retrouvera un FCSM en difficulté, après une fin de saison 2022-2023 catastrophique. Un temps proche du trio de tête en Ligue 2, Sochaux a en effet enchaîné les résultats négatifs, jusqu'à l'éviction, le 17 mai 2023, de son coach Olivier Guégan, sur la sellette après 5 défaites consécutives.

► À LIRE AUSSI : Le FC Sochaux-Montbéliard termine 9e de Ligue 2 après une fin de saison catastrophique

Après le départ de ce dernier, Pierre-Alain Frau et Sylvain Monsoreau avaient assuré l'intérim pour terminer la saison. Sans parvenir à relever l'équipe qui, après trois nouvelles claques, finissait le championnat à une décevante 9e place, bien loin des ambitions initiales et avec un public remonté contre la direction du FCSM.

Vous l'aurez compris, les défis qui attendent Oswald Tanchot sont donc nombreux : ramener un minimum de calme dans un club sous tensions, reconquérir un public hostile et redonner de la confiance à une équipe souffrante.