Jura : une association pour préserver la forêt

Une nouvelle association Forêts alternatives du Jura va racheter des parcelles de forêt afin de les préserver de l'exploitation industrielle et encourager une gestion durable.

© Grégory Haye
A l'instar de l'association "Faite et racines" créée en Corrèze en 2018, des Jurassiens ont décidé de lancer leur propre association. Leur objectif :  préserver la forêt en achetant des parcelles grâce au financement participatif. 

"Forêts alternatives du Jura" veut, pour sa première action, acquérir 15 hectares de forêt près d'Arinthod. "Il s'agit de protéger ces forêts de l'exploitation industrielle et de gérer ces parcelles de façon plus durable" explique Florent Dalloz, l'un des membres de l'association. "Ces espaces doivent pouvoir être accessibles aux promeneurs commes aux personnes qui y travaillent" ajoute-t-il invité sur France 3 Franche-Comté. 


Ethique, biodiversité et lutte contre le réchauffement climatique 


Les associations de ce type sont plus en plus nombreuses sur le territoire français. Partout, leurs membres dénoncent les coupes blanches, (destruction radicale d'une parcelle sur laquelle tout est arraché) "qui abîment les sols, les appauvrissent et conduisent à la création de futaie artificielle. "Cette monoculture de forêt replantée avec une seule espèce, au même moment n'a rien à voir avec la forêt naturelle dont les essences sont très mélangées, les arbres d'âge différent " souligne Florent Dalloz. 

Regroupant une cinquantaine de citoyens, Forêts Alternatives du Jura a besoin de 50.000 € pour acheter ces 15 premiers hectares et va lancer une cagnotte sur internet. "Ce n'est qu'un début. On espère acheter d'autres parcelles et donner l'envie à d'autres de s'investir. On veut que la population prenne conscience que la forêt est précieuse" conclut Florent Dalloz.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt nature écologie environnement