Biathlon : "Faire partager ma vie de sportif et ses à-côtés", le Jurassien Quentin Fillon Maillet sort sa web-série

Le biathlète du Jura, Quentin Fillon Maillet, a dévoilé le premier épisode de sa propre web-série, ce lundi 3 août. Après une saison réussie, le natif de Champagnole y dévoile sa préparation et ses ambitions pour l'année prochaine.

Le biathlète du Jura, Quentin Fillon Maillet, au tir lors de la Mass Start de Pokljuka, en Slovénie, la saison dernière.
Le biathlète du Jura, Quentin Fillon Maillet, au tir lors de la Mass Start de Pokljuka, en Slovénie, la saison dernière. © Jure Makovec/AFP
"Je suis quelqu'un de discret. C'est toujours difficile de se confier face à la caméra". Pourtant, le biathlète du Jura Quentin Fillon Maillet est parvenu à surpasser sa timidité pour lancer sa propre web-série "En ligne de mire" sur la plateforme de vidéos YouTube. Le premier épisode "Prélude" est sorti ce lundi 3 août. D'autres devraient suivre tout au long de l'été et jusqu'à l'année prochaine.

"De mai jusqu'en hiver, c'est une période un peu moins médiatique pour notre sport. On nous demande souvent ce que l'on fait pendant tout ce temps. Le but est donc de faire partager ma préparation. Mais aussi ma vie de sportif, ses â-côtés", explique le Jurassien.
 

"Je préfère rester assez flou sur le contenu des prochains épisodes pour laisser un brin de surprise au public." Les formats devraient varier, sans pour autant dépasser les dix minutes. Les invités devraient défiler : ses entraîneurs, ses coéquipiers de l'équipe de France, ses adversaires, ses proches, sa famille... Tous devraient passer sous les projecteurs.

Sa vie personnelle fait également partie du projet sans pour autant toucher à sa vie privée : "C'est un cadre dont je n'ai pas souhaité évoquer."

"Etre le meilleur du monde"

De nombreux épisodes sont déjà en boîte et une vingtaine d'autres seraient envisagés. "C'était le moment de le faire. J'ai eu de super résultats la saison passée et j'ai eu envie de surfer là-dessus."

Troisième du dernier Gros Globe de Crystal, Quentin Fillon Maillet a cherché de lui-même ses partenaires pour monter cette web-série. Beaucoup sont locaux comme son sponsor Juraflore ou Les Comptoirs de l'Ours, dans le Jura.
 
Toujours dans sa préparation, le Jurassien nous a confié qu'il espérait faire aussi bien que l'année dernière avec de brillantes courses et quelques podiums : "Je ne me suis pas fixé des objectifs supérieurs pour ne pas être déçu à la fin". Pourtant, il ne cache pas ses ambitions, notamment depuis le départ à la retraite de son ex-camarade Martin Fourcade : "A terme, je souhaite être le meilleur du monde. Je ne souhaite pas vraiment remplacer Martin Fourcade dans son rôle de leader. Si je parviens à devenir le meilleur, ce statut viendra avec." Cette confirmation passera notamment par une prochaine saison réussie avant les Jeux Olympiques d'hiver à pékin, en 2022.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon ski sport