HOMMAGE. Bernard Bouveret, dernier passeur de Franche-Comté et Résistant, est décédé à 96 ans

Bernard Bouveret, jurassien Résistant, passeur mais aussi ancien déporté de Dachau est décédé ce samedi 7 novembre à l'âge de 96 ans. 

Bernard Bouveret est décédé à l'âge de 96 ans.
Bernard Bouveret est décédé à l'âge de 96 ans. © Sarah Rebouh
Il était un sacré personnage. Ceux qui ont eu la chance de le rencontrer, dans son Haut-Jura natal ou ailleurs, se souviennent de lui comme d'un homme hors du commun. "Nous nous souviendrons de l'homme que tu étais : courageux, engagé, simple, généreux, attentionné. Merci pour ce beau passage sur terre ! Beaucoup de chagrin mais nous te gardons solidement dans notre coeur. Tu seras un exemple pour ces autres passagers que nous sommes" peut-on lire sur une page web qui lui est destinée, et sur laquelle les hommages se multiplient depuis l'annonce de son décès.

Il faut dire que le Jurassien a eu une vie incroyable. En 1940, à l'âge de 16 ans, il s'engage dans la Résistance française par l'intermédiaire d'un ami de son père. Commencent alors des va-et-vient incessants entre Chapelle-des-Bois, son lieu de vie, et la Suisse voisine, mais en passant par les bois pour éviter les troupes allemandes.

Près de 200 personnes passent la frontière avec Bernard

Le massif du Risoux, il finit par le connaître par coeur. Il transporte des documents secrets, des micro-films, puis lorsque la guerre se durcit, ce sont des familles juives fuyant les Nazis qu'il aide à traverser.

Le passeur aura guidé près de 200 personnes, souvent en pleine nuit, jusqu'aux bornes suisses, en prenant des risques considérables. L'un de ces amis passeurs perdra la vie dans ce bois, mort sous les balles des Allemands.
 

Un soldat allemand a arraché le petit drapeau tricolore que j'avais sur mon vélo, en me disant "France finie !" J'ai serré mon poing dans la poche et je me suis dit la France finie, on va bien voir ! C'était le plaisir de rouler les Allemands, mais on a tous été visés par des tirs. Ca n'avait rien d'extraordinaire, on voulait faire quelque chose, alors on l'a fait !

Bernard Bouveret

​En 1944, Bernard Bouveret est finalement arrêté par la gestapo, avec son père. Considérés comme des saboteurs, ils sont déportés au camp de concentration de Dachau. 

Nous l'avions rencontré à plusieurs reprises pour vous raconter son histoire. La dernière fois, c'était l'an dernier. À 95 ans, il marchait toujours dans sa chère forêt du Risoux. Il était le dernier passeur vivant de Chapelle-des-Bois. Nous sommes heureux de l'avoir connu et d'avoir partagé avec vous un peu de son histoire. 
Randonnée de l'été : à Chapelle-des-Bois, sur les traces des passeurs de la Résistance
En 2019, France 3 Franche-Comté vous a fait rencontrer Bernard Bouveret, dans un grand format à redécouvrir par ici.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès faits divers résistance culture histoire seconde guerre mondiale