Qui sont les deux vignerons du Jura les plus présents à la carte des plus prestigieux restaurants et bars du monde ?

Deux domaines du Jura ont été primés par le guide spécialisé Star Wine List, en février dernier, lors du salon Vinexpo. Ils font partie des 100 producteurs les plus présents à la carte des prestigieux restaurants et bars à vins. Il s'agit du domaine André & Mireille Tissot et Jean-François Ganevat.

Les vins du Jura viennent de recevoir un beau coup de projecteur. Le guide spécialisé dans le vin Star Wine List, a révélé au grand public une liste un peu particulière à l'occasion du salon Vinexpo, en février dernier, à Paris. Il s'agit des 100 viticulteurs les plus proposés dans les restaurants ou bars à vins, à travers le monde.

Une étude dressée sur un échantillon de 2 700 cartes de restaurants de 40 pays, dont 61 % en Europe. Parmi ces bouteilles primées, on trouve deux vignobles du Jura. Le domaine André & Mireille Tissot à la 49e place et les vins de Jean-François Ganevat, à la 56e place. 

Macération en amphore

Des vins qui ne sont pas inconnus en Franche-Comté. Le domaine Tissot a été fondé en 1962 à Montigny-lès-Arsures par Mireille et André Tissot. D'année en année, il s'est étendu jusqu'à sa reprise dans les années 90 par leur fils Stéphane et sa femme Bénédicte. L'appellation se tourne dès ses débuts vers le bio et la biodynamie.

Aujourd'hui, le domaine compte environ 48 hectares de vignes plantées, selon la Revue du Vin de France. Le château produit du rouge, du blanc, vin jaune, pinot noir, mais aussi du crémant. Quelques vins surprenants viennent se rajouter au tableau comme un rouge macéré et élevé en amphore pendant plusieurs mois. 

"Fanfan"

Le second lauréat de cette liste est Jean-François Ganevat, bien connu dans la région sous le surnom de "Fanfan". Installé à Rotalier, il a été désigné en 2018 comme "vigneron de l'année" par la Revue du Vin de France. Puis cinq ans plus tard, il était hissé à la 33e place, du top 50 des meilleurs vignerons de France par le magazine Figaro Vin. Son domaine qu'il a pris en main en 1998 excelle dans les vins naturels.

Avec seulement 13 hectares de vignes, les quantités produites sont réduites et les bouteilles s'arrachent. Du rouge, du blanc et du vin jaune, mais aussi des cuvées de savagnin. Le domaine a été racheté en 2023 par Jocelyn Broncard et Benoît Pontenier, après des déboires avec un acheteur russe, qui s'est rétracté en 2021. Jean-François Ganevat reste tout de même aux manettes du vignoble après ce rachat. 

Le Jura compte bien d'autres vignerons dont les productions méritent un détour, des vins à consommer bien sur avec modération.