• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Matrice patrimoine en Bourgogne : les prototypes ont été testés !

© AM
© AM

La matrice patrimoine a été lancée en novembre 2018. 7 mois plus tard, les matriciens sont de retour en Bourgogne, au Château du Clos de Vougeot, pour présenter l’avancée dans leurs projets. D'"étudiants" à "entrepreneurs", il n'y a plus qu'un pas... 

Par Antoine Marquet

Mardi 18 juin 2019, le soleil est au rendez-vous en Bourgogne. Les parisiens de la matrice patrimoine débarquent dans la bonne humeur au Château du Clos de Vougeot. Ils sont habitués des lieux désormais. Escales ou travaux sur le terrain, les portes de l’Abbaye de Fontenay et du Château du Clos de Vougeot sont toujours ouvertes aux étudiants. 
 
Bientôt la fin de l'aventure MATRICE... Le 18 juin dernier, les futurs entrepreneurs se sont installés au Château du Clos de Vougeot pour tester leurs prototypes. / © AM
Bientôt la fin de l'aventure MATRICE... Le 18 juin dernier, les futurs entrepreneurs se sont installés au Château du Clos de Vougeot pour tester leurs prototypes. / © AM


L’objectif est toujours le même : installer les nouvelles technologies au sein de monuments vieux de plus de 900 ans. Après 7 mois de travail, les matriciens n’ont jamais été aussi près du but…

Faire parler les vieilles pierres

Différentes étapes ont rythmé l’aventure Matrice : une immersion en Bourgogne, le « hackathon », un sprint créatif à Paris, des pitchs devant des professionnels du numérique et du patrimoine à Dijon, diverses rencontres entre la capitale et la capitale des Ducs et enfin, la présentation des prototypes devant les fidèles du projet.

Ce mardi 18 juin, les étudiants de la matrice patrimoine sont officiellement devenus « des entrepreneurs ». François-Xavier Petit, directeur général de Matrice, tient à le souligner. Après des mois de travaux, les "petits sont devenus grands". Ils entrent désormais en grande pompes dans le monde professionnel.

Chacune leur tour, les équipes se succèdent au pupitre pour présenter leur projet… presque final. « Encore des prototypes » mais qui peuvent d’ores-et-déjà être testés.
Il y a eu quelques changements dans les équipes. Certains ont quitté la matrice, d’autres l’ont rejoint... On fait le point !

Après 7 mois de travail, c'est la phase de prototypage 


VISIONAE
Jules, Adelaïde et Sauvanne ont mis en place leur agence de création d’expériences numériques : Visionae.
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet

Leur problématique : comment valoriser le patrimoine à travers la création de nouvelles expériences de visites numériques ? L’objectif de l’équipe est d’introduire des expositions d’art numérique, en réalité augmentée, dans des lieux de patrimoine. Visionae mise sur la réalité augmentée « pour mettre en valeur l’existant ». Il n’est pas question de dénaturer chaque lieu, qui « doit garder son âme et ne doit pas se faire submerger par la technologie ». Concrètement, Visionae collabore avec des artistes qui exposent de manière numérique leurs créations dans un lieu du patrimoine. Le jeudi 6 juin dernier, Visionae a pu tester son projet dans les locaux de Matrice. « Les retours ont été positifs ! »  
 


VISITCH

Visitch, c’est un réseau social sonore géolocalisé, « un mélange entre Instagram et Soundcloud ». L’application permet aux utilisateurs de créer des parcours sonores géolocalisés et de les partager. Deux nouveaux développeurs ont intégré l’équipe. Avec Visitch, les utilisateurs pourront écouter les parcours de leurs collègues tout en proposant les leurs.
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


INSCAPE

« Quelques tempêtes internes » dans l’équipe Inscape mais le cap est maintenu. Le projet avance à grands pas. La Cci (Chambre du commerce et de l’industrie) permet à Inscape de construire son "business plan". Une manière de voir au-delà de l’aventure Matrice et de penser à l’entreprise… Emmanuel Viau, concepteur de jeu et écrivain chez Bayard Jeunesse a aussi partagé son expertise avec Inscape, qui est désormais en mesure de proposer un scénario historique pour le Château du Clos de Vougeot. Pendant l’escale du 18 juin, Inscape a pu tester grandeur-nature son scénario.
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


BERNAAARD

Le 18 juin, c’était aussi l’heure des résultats pour Bernaaard. Des élèves de CE2 et de CM1 ont pu tester le jeu Bernaaard, sous ses deux formes : la Bernaaard Case et le Bernaaard Phone : un boîtier vocal et conversationnel qui permet de redynamiser l’expérience de visite en proposant au jeune public et à leur famille, une enquête guidée par CLAUD.IA, la voix numérique artificielle.
 

A l’intérieur de la Bernaaard Case, les participants pourront trouver un plateau de jeu, une lettre du BEST (Bureau des Enquêtes Spatio-Temporelles), un carnet de détective et bien d’autres choses ! Un scénario qui promet bien des rebondissements, pour retrouver Bernaard, perdu dans le temps…
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


ACHILLE

Basile s’est donc lancé sans une aventure individuelle. Une frustration a motivé « Achille », son assistant vocal : un manque d’informations pendant ses visites dans certains musées, ainsi qu’une certaine peur à poser des questions supplémentaires aux guides… Achille, c’est un ou plusieurs assistants vocaux installés dans des institutions culturelles et qui répond à toutes les questions des visiteurs ! Aussi bien les grands que les petits…
 


Achille peut aussi vous imprimer un parcours de visite, les informations sur des œuvres ou des artistes. Pas d’écran, pas de téléphones ni de cartels en mains. Il suffit aux visiteurs de s’arrêter aux bornes Achille, de décrocher le combiné et de discuter avec l’assistant !
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


APP’ART
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


Vous rêvez de transformer votre maison ou votre appartement en galerie d’expositions ? APP’ART est la solution. « Echange » et « partage » sont les mots-clés de ce projet. Le public est remis au centre du monde artistique et permet à « chacun d’accueillir une exposition chez soi ». Vous pouvez vous-même choisir les artistes ou faire confiance à l’agence qui sélectionne les artistes confirmés et les artistes en devenir. En collaboration avec l’association Noosphère, des rencontres entre les hôtes et les artistes sont organisées pour préparer au mieux une exposition sur-mesure !


AGANTIO
 
© Antoine Marquet
© Antoine Marquet


Nathan et Juliette créent une application mobile de visite du territoire en proposant des petites anecdotes historiques et ludiques sous forme de capsules temporelles, déblocables directement sur les sites ! Ne ratez plus aucune richesse du patrimoine culturel et découvrez les lieux sous un nouvel angle… Les capsules temporelles pourront être sauvegardées pour ainsi créer un carnet de voyage !
Le duo a décroché un rendez-vous avec une structure d’accompagnement de projet du ministère de la Culture.
 

Les journées européennes du patrimoine sous le signe du numérique


Les matriciens de la cellule patrimoine arrivent, pour la majorité, à la fin de leurs études. Ils sont à l’aube de leur vie professionnelle et sont impatients de vivre l’aventure post-matrice. Encore quelques semaines de travail pour une conclusion qui s’annonce brillante.

Le samedi 21 septembre prochain, à l’occasion des journées européennes du patrimoine, la matrice patrimoine sera de retour au Château du Clos de Vougeot et à l’Abbaye de Fontenay pour présenter officiellement leurs innovations au grand public ! Le rendez-vous est donc pris.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus