Rugby : huit candidatures, dont celle de Nevers, sont retenues pour l’accession à la Pro D2

l'USON se trouvait souvent à l'offensive / © FTV Fabien Madigou
l'USON se trouvait souvent à l'offensive / © FTV Fabien Madigou

La Fédération française de rugby (FFR) a annoncé mercredi 23 décembre 2015 avoir retenu les candidatures de huit clubs de Fédérale 1 (3e division). Ils participeront à la nouvelle phase finale d'accession à la Pro D2, mise en place pour la 1re fois à l'issue de la saison en cours.

Par AFP

Qui sont les huit clubs retenus ?

Les dossiers d'Auch, Aubenas, Massy, Vannes, Angoulême, Bourg-en-Bresse, Uson Rugby Plus Nevers et Romans ont été retenus sur des critères sportifs (centre d'entraînement labellisé, contrats homologués, entraîneur disposant d'un diplôme adéquat, etc.), administratifs et d'infrastructures.

Douze clubs avaient fait acte de candidature d'après la FFR qui, interrogée par l'AFP, n'a pas souhaité communiquer le nom des quatre recalés. 
Seules les formations retenues pourront monter, contrairement aux saisons précédentes où étaient promus les deux finalistes du Trophée Jean-Prat, la phase finale de Fédérale 1 qui mettait aux prises 16 équipes. Celle-ci est maintenue mais n'offre donc plus de billets pour la Pro D2, le premier échelon professionnel.

Les deux promus seront ainsi issus de cette nouvelle phase d'accession, auxquels ne pourront prendre part que six des huit clubs retenus. Ils devront pour cela avoir terminé dans les quatre premiers de leur poule à l'issue de la saison régulière.

L'USON / © FTV Fabien Madigou
L'USON / © FTV Fabien Madigou


Comment fonctionne le nouveau système d’accession à la Pro D2 ?

Si plus de six clubs remplissent cette condition, les six les mieux classés toutes poules confondues participeront à la phase finale d'accession.
Comme lors de la phase finale du Top 14, les deux équipes les mieux classées iront alors directement en demi-finale (disputées par matches aller-retour sur le terrain de chaque club), où elles affronteront les vainqueurs des deux barrages (3e contre 6e et 4e contre 5e, sur un match sur terrain neutre). Les deux finalistes monteront en Pro D2.

D'autres cas de figure existent si moins de six équipes terminent dans les quatre premiers de leur poule.
Lille, promu sur le terrain au printemps dernier avant de voir son accession refusée juste avant le début de la saison 2015-2016 pour raisons financières, ne figure pas dans cette liste de huit clubs et ne pourra donc monter en Pro D2 au terme de l'exercice actuel.

Cette réforme a été décidée par un comité directeur de la FFR le 30 mai 2014 afin, selon elle, de "permettre aux clubs accédant (à la Pro D2) de bénéficier d'un délai supplémentaire pour préparer cette accession" en limitant le nombre de matches de phase finale (trois maximum contre huit auparavant).

La montée en Pro D2 est plus que jamais à la portée de Nevers, qui est actuellement premier de son groupe. 
En juillet 2015, le club neversois de l'Uson avait raté l'accession en Pro D2 d'un cheveu alors que les joueurs bourguignons avaient signé une saison exceptionnelle. 



Lire aussi sur le blog Sports BourgogneRugby : Nevers retenu comme candidat à la montée en Pro D2, Chalon non

A lire aussi

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus