VIDÉO. Une famille de sept sangliers traverse le centre-ville de Cosne-sur-Loire dans la Nièvre

Les habitants de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) ont vécu une scène inhabituelle ce lundi 29 janvier. En début d'après-midi, une famille de sept sangliers a traversé leur centre-ville !

C'est une scène que les habitants de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) n'ont pas l'habitude de voir. Ce lundi 29 janvier, en début d'après-midi, sept sangliers se sont introduits dans leur centre-ville ! Selon l'internaute qui a capturé la scène, ils auraient traversé deux rues et seraient également passés devant le supermarché local ! 

Ils seraient ensuite rentrés dans l'agence d'intérim de Cosne-Cours-sur-Loire. Mais alors, qu'est-ce qui aurait bien pu provoquer cet incident ? Seraient-ils venus "soutenir les agriculteurs" qui manifestaient dans la ville ? Ou bien auraient-ils senti des rillettes ?

L'hypothèse la plus probable reste que ces sangliers se sont échappés suite à une battue, un type de chasse généralement réalisé pour ce type d'animaux, qui consiste à rabattre le gibier chassé vers des tireurs postés. La famille de sanglier aurait donc réussi à fuir les bois et à se retrouver dans la ville.

Pas une première dans la région

Ce n'est pas la première fois que les sangliers s'aventurent dans les villes de Bourgogne. En janvier 2022, Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) avait déjà été le théâtre d'une trentaine de ces animaux en goguette. Ils étaient allés au niveau de la biscuiterie de la ville. Ils avaient également été aperçus au niveau d'une aire de jeu.

► À LIRE AUSSI - Bourgogne : pourquoi les sangliers s'aventurent-ils près des villes cet hiver ?

Une battue administrative avait été demandée. D'autres sangliers se sont également aventurés à Plombières-les-Dijon et à Corcelles-les-Monts. À l’époque, deux causes avaient été données par la fédération de la chasse de Côte-d'Or et le représentant de la FDSEA 21 qui suit le dossier : la surpopulation des sangliers, et le manque de nourriture dans les forêts du département.

La chasse, et la mise en place de nourriture pour le gibier sont les deux solutions données pour contrer ce phénomène, qui semble, selon la vidéo, de plus en plus fréquent.