La vente d'alcool interdite après 1h du matin dans les épiceries de nuit de Saône-et-Loire

La préfecture de Saône-et-Loire interdit ce mercredi 15 novembre la vente d'alcool après 1h dans les épiceries de nuit. Cette décision intervient après une première réglementation du préfet, qui fixait la fermeture des bars, dans le département, à 3h du matin.

Les supérettes de nuit de Saône-et-Loire ne pourront plus alimenter les soirées alcoolisés du département. Dans un communiqué ce mercredi 15 novembre, la préfecture interdit la vente d'alcool dans toutes les épiceries de nuit à partir d'1h du matin.

Yves Séguy, le préfet, justifie cette décision par le rôle de l'alcool dans les chiffres de l'accidentalité routière : près de 30 % des accidents mortels sont dus à une consommation excessive d'alcool. Le risque d'être responsable est multiplié par 17.8 chez les conducteurs alcoolisés, mais surtout, 71 % de ces morts sur les routes ont lieu la nuit.

La vente d'alcool interdite après 1h du matin dans les épiceries de nuit de Saône-et-Loire by France Télévisions on Scribd

Les bars du département étaient déjà réglementés

Les épiceries de nuit ne sont pas les seuls concernés par cette interdiction. En août 2022, le préfet avait fait entrer en vigueur une réglementation fixant la fermeture des bars à 1h. Pour pouvoir fermer plus tard, les établissements doivent signer "une charte de bonne pratique des débits de boisson".

Unique en France, elle engage, entre autres, les signataires à cesser la vente de boissons alcoolisées 30 minutes avant la fermeture, de refuser de servir de l'alcool à des personnes manifestement ivres et de proposer deux boissons non alcoolisées à des prix inférieurs à celui des boissons alcoolisées les moins chères.

D'autres réglementations sur l'entrée, les nuisances sonores ou le respect des coins fumeurs ont également été mises en place dans le cadre de cette charte.

Pas d'alcool vendu jusqu'à 6h du matin

En Saône-et-Loire, la vente d'alcool par les épiceries de nuit et les livreurs à domicile est désormais interdite de 1h à 6h du matin.

Les commerçants sont également obligés de veilleur au respect de la tranquillité en empêchant ou signalant, dans ou devant leurs établissements, les cris et les chants. Enfin, ils doivent afficher un exemplaire de cet arrêté, leurs horaires, ceux de la vente d'alcool et un panonceau sur la répression de l'ivresse publique.

En cas de non-respect de la loi, l'État pourra ordonner la fermeture de l'établissement.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité