Le Creusot : après un cancer du sein, la pratique de l'escrime démontre ses bienfaits

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

La médecine encourage les femmes qui ont eu un cancer du sein à pratiquer certains sports. On connaît le Dragon Boat, il y a aussi l'escrime. Au Creusot, en Saône-et-Loire, des cours sont proposées aux patientes.  

Par Caroline Jouret

Après un cancer du sein, il est possible de faire du sport, mais pas n'importe lequel, dans le cadre d'un suivi médical. Ces sports sont choisis et encouragés pour les bienfaits qu'ils apportent aux patientes: diminution de certaines douleurs, diminution des oestrogènes et de l'insuline, effets immunitaires diminuant le risque de récidive. 

C'est un médecin de Toulouse, Dominique Hornus Dragne, passionnée par l'escrime qui la première a monté une association pour proposer des cours d'escrime à des femmes opérées d'un cancer du sein. Son engagement auprès des autres a été récompensé par le prix Les Femmes Version Femina. A Toulouse, près de 12 000 pratiquent ce sport chaque année.
Au Creusot, la pratique régulière de l'escrime est proposée aux femmes par un maître d'armes, Thierry Saulnier, sensibilisé aux problèmes de santé. Les gestes et postures, en escrime, ont des effets positifs nettement ressentis par les femmes ayant déjà plusieurs heures de cours à leur actif. L'une d'entre elle, Nicole, témoigne: « Mon intervention remonte à il y  a 5 ans, mais j’ai toujours des raideurs au niveau du muscle sous le bras et puis je sens que ça va mieux ; et puis on arrive à faire des exercices, par exemple, mener le bras en arrière de la tête, c’est beaucoup plus facile maintenant »
 / © France 3 Bourgogne
/ © France 3 Bourgogne

Les femmes qui se retrouvent au cours d'escrime apprécient également de pouvoir parler entre elles. Ces échanges leur donnent de la force pour tenir et avancer. Karine , explique: "On parle de nos expériences à chacune, est chacun le vit différemment, donc du coup c’est important de voir comment les autres le vivent et puis on se dit qu’on est pas toute seule".

Reportage : Gabriel Talon et Cécile Mathy / Montage : Aurélien Marone-Missud / Intervenants
  • Nicole Wawrzyniak
  • Karine Giroux
  • Thierry Saulnier, maître d'armes
  • Xavier Martin, chirurgien gynécologue
Cours d'escrime ( sport après un cancer du sein)
Voyez également ce reportage de France 3 National 
Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus