La fausse médecin de Saône-et-Loire réapparaît... et tente d'escroquer l'université de Bourgogne pour devenir prof

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Guyenne .

Samantha Avril, connue pour avoir exercé la médecine sans aucun diplôme dans un centre de santé de Montceau-les-Mines en 2020, a récidivé. Cette fois, elle aurait usurpé l'identité d'une étudiante pour tenter d'intégrer l'institut de professorat de Mâcon.

Après la médecine, l'enseignement. Une nouvelle usurpation d'identité pour Samantha Avril, connue comme la "fausse médecin de Montceau-les-Mines". D'après une information du Bien Public, confirmée ce matin par l'université de Bourgogne, cette femme de 38 ans a tenté de déposer un dossier pour intégrer l'institut qui forme les professeurs du primaire et du secondaire à Mâcon, début septembre. L'université de Bourgogne, dont dépend l'Inspé de Mâcon, a déposé plainte dans la foulée. 

Un dossier usurpé à une vraie étudiante de Grenoble

Ce sont des incohérences dans le dossier qui ont mis la puce à l'oreille des services de l'Inspé (institut national du professorat et de l'éducation) mâconnais. Il s'avère, selon l'université de Bourgogne, que la faussaire a déposé un dossier en usurpant l'identité d'une autre étudiante, bien réelle, de l'université de Grenoble. La victime porte le même nom de famille que le nom de mariage de Samantha Avril.

L'université de Bourgogne a déposé plainte dans le courant du mois de septembre auprès du parquet de Dijon. Contacté, ce dernier précise ce jeudi que le dossier est transféré au parquet de Chalon-sur-Saône. Cette juridiction était saisie de la première enquête concernant Samantha Avril, révélée en septembre 2020, il y a presque deux ans jour pour jour.

► À LIRE AUSSI - Montceau : la fausse médecin mise en examen et placée en détention provisoire

"Un non-événement" pour la défense

L'avocat de Samantha Avril, maître Alain Guignard, affirme pour sa part à France 3 Bourgogne : "Pour le moment, nous n'avons pas été informés de cette plainte [de l'université de Bourgogne]. Il n'y a rien d'officiel, c'est un non-événement." Ni lui, ni sa cliente, ne souhaitent s'exprimer sur cette nouvelle affaire.

Les grandes dates de l'affaire de la "fausse médecin"

Samantha Avril a fait parler d'elle pour la première fois en 2020. Elle est toujours, à l'heure actuelle, mise en examen pour "faux et usage de faux en écriture publique, exercice illégal de la médecine, blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui".

  • 23 septembre 2020 : Samantha Avril est interpellée et placée en détention provisoire après un signalement de la maison médiale Filieris, où la fausse médecin exerçait depuis quatre mois. En conférence de presse, le conseil de l'ordre des médecins de Saône-et-Loire indique que la trentenaire a présenté un faux diplôme de médecine générale prétendument délivré par la Sorbonne. Sur le coup, le centre de santé ne s'est rendu compte de rien. 
  • 28 septembre 2020 : Après l'annonce de la mise en examen de Samantha Avril, des familles de patients déposent plainte contre l'ordre des médecins pour "négligence". Elles reprochent à l'ordre de ne pas avoir suffisamment vérifié le dossier de la faussaire. On apprendra par la suite que deux patients pris en charge par Samantha Avril sont décédés, bien que le lien de cause à effet n'ait toujours pas été établi à ce jour. 
  • Janvier 2021 : La fausse médecin est remise en liberté sous contrôle judiciaire après quatre mois de détention provisoire à la maison d'arrêt de Dijon.
  • Mai 2021 : Le conseil national de l'ordre des médecins demande des comptes à son antenne départementale et saisit la chambre disciplinaire de Bourgogne-Franche-Comté pour faire la lumière sur le recrutement de Samantha Avril. La question est de savoir si l'ancien président du conseil de l'ordre de Saône-et-Loire a commis ou non une "atteinte déontologique".
  • 22 octobre 2021 : Retour à la case prison pour Samantha Avril. Selon le JSL, la faussaire a enfreint les règles de son contrôle judiciaire... en postulant sur un site internet de recrutement de médecins.
  • Janvier 2022 : Samantha Avril est de nouveau remise en liberté sous contrôle judiciaire et ne fait plus parler d'elle, jusqu'à ce nouveau rebondissement avec l'université de Bourgogne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité