Agriculteurs en colère : A6 toujours bloquée à Tournus, entrepôt Aldi ciblé, ce qu'il faut retenir de la journée de mardi en Bourgogne

Comme partout en France, la mobilisation agricole s'est poursuivie ce mardi 30 janvier en Bourgogne. Dans ce contexte difficile, le premier discours de politique général du Premier ministre Gabriel Attal était très attendu. Autoroutes bloquées, entrepôt d'une chaine de supermarchés ciblé, blocus de Paris... Tout ce qu'il faut retenir de l'acte 3 de la colère des agriculteurs.

La mobilisation ne faiblit pas, ce mardi 30 janvier, plusieurs actions étaient prévues aux quatre coins de la région. Une journée marquée par la mobilisation des agriculteurs dans l'Yonne qui avait annoncé leur l'intention de monter sur Paris pour bloquer la couronne parisienne. Les autres départements avaient prévu de poursuivre leurs blocages. France 3 Bourgogne fait le point.

► À LIRE AUSSI : Agriculteurs en colère : découvrez les blocages déjà prévus pour la journée de mercredi en Bourgogne

L'essentiel à retenir 

  • En Côte-d'Or, l'A6 était toujours fermée dans les deux sens de circulation entre Bierre-lès-Semur et Beaune. La jonction entre l'A38 et l'A6 dans le secteur de Pouilly-en-Auxois était également fermée. Les agriculteurs ont également ciblé un entrepôt d'Aldi à Beaune.
  • L'A6 aussi fermée dans les deux sens en Saône-et-Loire entre Beaune et Mâcon. Dans ce secteur de Mâcon, l'A40 était donc fermée sur les derniers km avant de rejoindre l'A6. Débuté lundi, le blocage s'est poursuivi à Tournus.
  • L'A77 fermée dans la Nièvre entre Châtillon-sur-Loire et Sancerre, au sud de Cosne-sur-Loire. 

  • L'A6 était bloquée en début de journée suite à l'avancée des tracteurs vers Paris, avant d'être à nouveau ouverte aux automobilistes en début d'après-midi.

Les différentes actions en Côte-d'Or, Saône-et-Loire, dans la Nièvre et dans l'Yonne

18h - Côte-d'Or : La FDSEA a prévu un "murage" de l'OFB à Dijon et Montbard ce soir à 20h. 

17h50 - Côte-d'Or : À Arnay-le-Duc, les gendarmes parquent les poids lourds suite à l'arrêté préfectoral. Ils sont interdits de circuler jusqu'à au moins 22 heures. 

16h40 - Nièvre : Retour à la normale dans certains secteurs de la Nièvre : 

16h - Côte-d'Or : Alors que les agriculteurs organisaient un point de blocage sur l'A6 entre Beaune sud et le diffuseur A31/A36, la préfecture annonçait de nouvelles mesures.

La circulation était interdite :

  • sur l’autoroute A6 dans les deux sens de circulation entre la limite administrative de la
    Saône-et-Loire et de la Côte-d’Or et le diffuseur de Bierre-les-Semur.
  • Sur l'autoroute A31 dans le sens de circulation Nancy - Beaune entre le diffuseur
    de Nuits-Saint-Georges et l’échangeur A6/A31
  • Sur l’autoroute A36 dans le sens de circulation Besançon - Beaune entre l'échangeur A36/A39 et l’échangeur A31/A36.

15h50 - Nièvre : Le préfet du département, Michaël Galy, s'est rendu à Clamecy pour rencontrer les agriculteurs mobilisés sur place. Une nouvelle mobilisation est prévue à l'intersection entre la route de Nevers et la route de Lormes à Château-Chinon ce mercredi 31 janvier à 13h.

"Nous ne pouvons pas nous satisfaire des mesures annoncées, qui ne proposent ni une vision claire de l’avenir ni une ambition pour l’agriculture française. Les agriculteurs exigent des réponses concrètes et rapides des pouvoirs publics, nous n’avons pas obtenu ce dont nous avons besoin", a réagi la FDSEA 58.

15h20 : La colère des agriculteurs a été le premier sujet abordé par Gabriel Attal. "Notre agriculture est une force et notre fierté. Il doit y avoir une exception agricole française, je suis lucide face à l'empilement des normes. L'agriculture doute et elle attend des réponses et des solutions. Nous serons au rendez-vous sans aucune ambiguïté. Je suis conscient de l’ampleur de la tâche à accomplir", a promis le Premier ministre.

15h15 - Yonne : Retour à la normale dans le département. Il est désormais possible de rouler à 110 km/h. Pour rappel, l'A6 n'est plus bloquée par les agriculteurs depuis plus de deux heures.

15h10 : Pendant ce temps à Paris, Gabriel Attal prononce son premier discours de politique général en tant que Premier ministre, où il expose les grandes orientations de son programme. Une prise de parole attendue par les agriculteurs, puisque la crise agricole sera très certainement abordée. La porte-parole du gouvernement promettait de nouvelles mesures en faveur des agriculteurs dès aujourd'hui.

14h55 - Saône-et-Loire : Après Tournus, l'autoroute A6 est maintenant coupée au nord de Chalon-sur-Saône. 

14h30 - Yonne : Les agriculteurs icaunais font toujours route vers Paris. Une quarantaine de tracteurs s'est engagée sur l'A19 pour se rendre au blocage de Ourdy sur l'A5, en Seine-et-Marne.

14h25 - Nièvre : Vers un Acte 4 de la mobilisation agricole dans le département nivernais. Les agriculteurs sont invités à se rejoindre à Saint-Hilaire-en-Morvan à 13h mercredi 30 janvier. 

14h20 - Saône-et-Loire : Alors que les agriculteurs se mobilisent dans tout le pays, les artisans du bâtiment pourraient également les rejoindre. Les raisons en détail dans notre article.

13h40 - Côte-d'Or : Le blocus se poursuit à l'entrepôt Aldi à Beaune. Une centaine d'agriculteurs de Côte-d'Or et de Saône-et-Loire ainsi que 50 tracteurs sont sur place. "On cible les grandes surfaces parce qu'elles sont une cause de la colère du monde paysan. On clame un manque de revenus, et c’est aussi dû aux distributeurs qui priment toujours les prix à la baisse et c’est nous qui en pâtissons", explique Baptiste Colson, des jeunes agriculteurs de Côte-d'Or.  

Les manifestants vont ensuite se rendre dans le magasin pour vérifier la quantité de produits français. L'enseigne déclare que 78% de leurs produits viennent de l'hexagone. Les agriculteurs veulent en avoir le cœur net.

13h24 - Yonne : Le trafic est rétabli sur l'A6 dans l'Yonne. La vitesse est toujours limitée à 110 km/h en direction de Paris. La circulation reste perturbée sur l'A19 et l'A5.

13h20 - Côte-d'Or : Le préfet de Côte-d'Or annonçait l'interdiction de circulation des poids lourds de transports de marchandises de plus de 3,5 tonnes ente Saulieu, Arnay-le-Duc et Lacanche. Elle est également interdite sur la RD 981 entre Pouilly-en-Auxois et la limite administrative entre la Saône-et-Loire et la Côte-d'Or.

La préfecture recommande de : 

  • différer tout déplacement non indispensable et de privilégier le télétravail
  • adapter la vitesse et respecter les itinéraires alternatifs indiqués
  • rester informés de l’évolution de la situation en consultant les informations officielles sur la route

11h52 - Saône-et-Loire : À Tournus, le blocage continue sur l'A6. Et il n'est pas prêt de s'arrêter. "On n’a absolument pas de date de fin, les gens sont motivés, on est remontés à bloc. On veut tenir le plus longtemps possible, tant qu'il n'y a pas d’annonce, on n’a pas prévu de bouger", assure un agriculteur.

"On a besoin que l’État prenne ses engagements, des solutions drastiques pour l’agriculture demain. On veut vivre de notre métier, avoir des filières qui fonctionnent et avoir des jeunes qui prennent le relais de nos aînés."

11h30 - Côte-d'Or : Comme annoncé, les tracteurs sont arrivés à l'entrepôt Aldi à Beaune. 

11h20 - Nièvre : La FDSEA 58 annonçait donner une conférence de presse à 11h au péage de Cosne-sur-Loire après avoir intercepté un camion en provenance d'Italie venu livrer du lait végétal bio pour une laiterie française. 

Les agriculteurs souhaitent : 

  •  mettre en évidence ces pratiques déloyales qui trompent le consommateur et pénalisent les producteurs français.
  • Alerter sur la crise qui frappe les producteurs en agriculture biologique alors que l'on importe massivement ces produits bio.
  • Dénoncer la substitution des protéines animales par des protéines végétales importées ne respectant pas les normes françaises. 

11h10 - Yonne : Plusieurs convois de tracteurs ont circulé en direction de Paris sur l'A5, l'A6 et 'A19. Il est conseillé aux automobilistes de privilégier la D606. 

11h : Côte-d'Or : À l'échangeur Beaune sud, les agriculteurs attendaient la délégation de Chalon-sur-Saône.

 

10h20 - Saône-et-Loire : L'opération se poursuit à Tournus, après une nuit de blocus de l'échangeur A6. La FDSEA 71 annonçait 200 tracteurs et 500 agriculteurs sur les lieux hier.

10h10 - Côte-d'Or : Lundi 29 janvier, des agriculteurs décidaient de se rendre à 20 h à la fromagerie Berthaut à Époisses. Les tracteurs ont vidé des bennes de lisier et des pneus devant l'usine. Une action pour dénoncer le manque de rémunération du lait payé.

"C’est de la colère, du dégoût et de l'énervement suite au mépris", Yannick Salomon, secrétaire général des jeunes agriculteurs de Côte-d'Or. "On en a marre d'être méprisé. Il y a un vrai manque de valorisation du prix du lait, on ne pourra plus assurer le renouvellement de générations dans les années à venir avec un tel comportement. Sur l’année 2023, le prix du lait Epoisses Berthaut est rémunéré à peine 520 euros. Quand on veut faire face à hausse charge d’une telle ampleur, on devrait friser les 600 euros. On n’est pas payé pour nos efforts."

9h51 - Saône-et-Loire : "L'A6 est aussi fermée dans les deux sens en Saône-et-Loire entre la sortie 26 Chalon/Saône sud et la sortie 28 Mâcon. Dans ce secteur de Mâcon, l'A40 est donc fermée sur les derniers km avant de rejoindre l'A6", annonçait l'APRR.

9h44 - Nièvre : La préfecture de la Nièvre alertait à son tour les habitants sur "de grosses difficultés de circulation" sur l'A77 à Cosne-sur-Loire.

9h30 - Yonne : Le préfet de l'Yonne annonçait des perturbations sur l'A5, A6 et A19 en direction de Paris. La vitesse est baissée à 110 km/h. 

9h25 - Côte-d'Or : des barrages filtrants étaient toujours en cours à Arnay-le-Duc. Pour rappel, l'A6 est fermée entre Bierre-les-Semur et Beaune nord.

8h30 - Côte-d'Or : la FDSEA 21 invite les agriculteurs à bloquer l'A6 pour une durée indéterminée. Une plateforme ALDI à Beaune devait également être bloquée à partir de 11 heures. La fin de journée devrait être mouvementée, puisqu'un murage de l'OFB à Montbard et Dijon est prévu vers 20h.

Saône-et-Loire : la circulation a été bloquée toute la nuit sur l'A6 au niveau de Tournus. Le blocus devrait se poursuivre aujourd'hui. Le préfet de de Saône-et-Loire s'est rendu sur les lieux hier, accompagné de plusieurs députés. 

Yonne : Après une journée plutôt calme, les agriculteurs icaunais avaient l'intention de monter sur Paris. L'objectif : bloquer la grande couronne parisienne. Un mouvement en lien avec les fédérations du nord bassin parisien, "on attend un grand nombre de tracteurs et agriculteurs pour continuer cette mobilisation."

Nièvre : la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs appellaient à une nouvelle mobilisation à partir de 11h sur la N151. Le point de départ était à Pousseaux, au sud d'Auxerre. Un autre point de blocage était prévu sur l'A77 à Cosne-sur-Loire. 

Les actions marquantes de la journée d'hier

  • En Saône-et-Loire, on compte plusieurs opérations escargot et l'autoroute A6 bloquée 
  • Un barrage filtrant à Cosne-Cours-sur-Loire dans la Nièvre
  • En Côte-d'Or, l'A6 toujours bloquée de Beaune à Pouilly-en-Auxois. La journée a été marquée par une action coup de poing à la fromagerie Berthaut à Époisses. Un blocage pour dénoncer le manque de rémunération du lait payé.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité