Législatives 2024 en Champagne-Ardenne : stabilité politique, malgré une légère poussée du RN dans la Marne et les Ardennes

Sur les 13 circonscriptions de Champagne-Ardenne, 11 députés ont réussi à conserver leur place à l'Assemblée nationale à l'issue de ce second tour des élections législatives. Le RN et son allié ont réussi à gagner deux circonscriptions, l'une dans la Marne, l'autre dans les Ardennes.

Ce n'est pas la révolution en Champagne-Ardenne. 11 députés sortants sur les 13 du territoire ont sauvé leur siège (Marne, Aube, Ardennes, Haute-Marne). Ils étaient pourtant en danger. À l’issue du 1er tour de ces élections législatives, le Rassemblement national était arrivé en tête dans toutes les circonscriptions de l'Aube, de la Marne, de la Haute-Marne et dans 3 circonscriptions sur 4 des Ardennes. "C'est une grande continuité en Champagne-Ardenne, selon Olivier Dupéron, le politologue de France 3 Champage-Ardenne. Alors que la vie politique n'est pas un long fleuve tranquille, ce n'est pas la vague RN annoncée pour ce deuxième tour. Le paysage politique bouge peu chez nous."

Pourtant deux circonscriptions sont quand même passées entre les mains de l'extrême droite. "Oui, mais ce sont deux circonscriptions qui étaient déjà fragiles en 2022. Eric Girardin (Marne 3) et Lionel Vuibert (Ardennes 1) avaient gagné avec peu de voix d'écart il y a deux ans." Cette nouvelle élection leur a été fatale. Les deux circonscriptions basculent : "ce n'est pas vraiment une surprise, ailleurs c'est la continuité même s'il y a des mouvements de voix de presque bascule notamment dans la Marne qui reste un département de centre droit", ajoute Olivier Dupéron. 

En Champagne-Ardenne, les députés sortants réélus au second tour 

  • Pierre Cordier (divers droite), dans la deuxième circonscription des Ardennes
  • Jean-Luc Warsmann (divers centre), dans la troisième circonscription des Ardennes
  • Valérie Bazin-Malgras (Les Républicains), dans la deuxième circonscription de l'Aube
  • Angélique Ranc (Rassemblement national), dans la troisième circonscription de l'Aube
  • Xavier Albertini (Horizons), dans la première circonscription de la Marne
  • Laure Miller (Renaissance), dans la deuxième circonscription de la Marne
  • Lise Magnier (Horizons), dans la quatrième circonscription de la Marne
  • Charles de Courson (Les Centristes), dans la cinquième circonscription de la Marne
  • Christophe Bentz (Rassemblement national), dans la première circonscription de la Haute-Marne

Deux nouveaux élus à l'Assemblée nationale 

  • Flavien Termet (Rassemblement national), dans la première circonscription des Ardennes
  • Maxime Michelet (LR-RN), dans la troisième circonscription de la Marne

Le succès du front républicain

S'il n'y a pas eu de grands chamboulements en Champagne-Ardenne, c'est d'abord parce que le front républicain a joué pleinement son rôle pour faire barrage au Rassemblement national. Deux exemples, avec deux remontées spectaculaires. Sur la 4ème circonscription de la Marne, Lise Magnier (Horizons) a remonté 12 points, la députée a repris près de 10000 voix par rapport au premier tour. "L'appel a été entendu, a-t-elle déclaré sur France 3 Champagne-Ardenne, je remercie tous ceux qui ont voté pour moi. J'ai réalisé une forte remontée, j'avais 12 points de retard. Les résultats prévus ne sont pas là, les Marnais ne voulaient pas du RN."

Sur la 2ème circonscription de l'Aube, Valérie Bazin-Malgras (LR) réalise le retournement le plus significatif. Alors qu'elle n'avait recueilli que 13 000 voix au premier tour, elle en obtient quasiment le double, soit 26 000.     

En revanche, il aura manqué des voix à Olivier Girardin dans la 3ème circonscription de l'Aube. Angélique Ranc (RN) remporte l'élection avec 52,52% des suffrages. Le seul représentant de la gauche au deuxième tour en Champagne-Ardenne n'a pas démérité face à la députée sortante. Mais le report des voix n'a pas été complet pour celui qui est maire de la Chapelle-Saint-Luc. 

 

durée de la vidéo : 00h01mn45s

Deux nouveaux députés du RN et son allié 

Deux nouveaux visages de Champagne-Ardenne vont découvrir l'Assemblée nationale. Dans les Ardennes, le candidat RN Flavien Termet remporte la 1ère circonscription avec 52,99% des voix. Il bat Lionel Vuibert (Renaissance). Là non plus, le front républicain ne lui a pas permis de conserver son siège. Âgé de 22 ans, Flavien Termet devient le plus jeune député de l'hémicycle.      

Le deuxième nouveau député se trouve dans la Marne sur la 3ème circonscription. Maxime Michelet, le candidat ciottiste (LR-RN) a évincé l'ex-député Eric Girardin (Renaissance). 50,88% des voix pour Maxime Michelet, 49,12% pour Eric Girardin. Seulement 1143 séparent les deux hommes. 

durée de la vidéo : 00h03mn26s

Ce député sortant qui a eu chaud

Charles de Courson sauve sa peau. Le RN le talonne. La figure marnaise de l'hémicycle devance Thierry Besson de seulement 444 voix. "Il paraît que je suis un cas en France, explique Charles de Courson, c'est la 8ème fois que les électeurs me font confiance. Dans la 5ème circonscription de la Marne, les électeurs avaient choisi les deux partis d'extrême droite aux européennes à 55%. Il faudra un minimum de consensus. Il faut tirer les leçons de ce scrutin, il faut une dose de proportionnel. J'ai la chance de discuter avec tout le monde, j'ai horreur du sectarisme."

Comme un symbole de cette relative stabilité politique en Champagne-Ardenne, Charles de Courson entamera son 8ème mandat. Une incroyable longévité même si le centriste a vacillé.

En revanche, dans les 1ère et 2ème circonscription de la Marne, Xavier Albertini (Horizons) et Laure Miller (Renaissance) sortent renforcés de cette élection. Ils bénéficient pleinement du report des voix et retrouveront leur siège à l'Assemblée nationale.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité