Faire des économies d'énergie en devenant une "ville connectée" : Châlons-en-Champagne veut montrer l’exemple

La ville de Châlons-en-Champagne (Marne) et deux autres communes, Fagnières et Saint-Martin-sur-le-Pré vont devenir, d'ici 5 ans, des villes connectées. Objectifs : faire des économies d'énergie, réduire le plus possible les émissions carbone et améliorer la vie des citoyens.

Châlons-en-Champagne et les villages de de Fagnières et Saint-Martin-sur-le-Pré ont cinq ans pour se mettre au vert et de faire face, ensemble, aux enjeux énergétiques. Ce vendredi 23 juin 2023, quatre collectivités du territoire de Châlons-en-Champagne ont lancé un nouveau projet de territoire innovant. L'objectif : construire les services publics connectés et durables de demain. 

C’est la première fois en France qu’un projet de cette ampleur est lancé.

Un total de 35,5 millions d'euros

Ce projet, qui vise à rénover et à moderniser les services publics existant, répondrait à deux priorités majeures : les nouvelles attentes des usagers en mettant en place des outils numériques et les enjeux énergétiques. À Châlons-en-Champagne, le projet "fait écho" à la politique zéro carbone "dont les effets se font déjà ressentir, avec une économie par an de 20 000 tonnes de CO2", souligne le maire de la commune Benoist Apparu

35,5 millions d'euros seront engagés pour réduire les factures : 79% de baisse pour l'éclairage public et 33% pour les bâtiments sont envisagés. Objectif : aller vite dans la mise en place pour réaliser rapidement ces économies.

Pour Dominique Néel, directeur général délégué de Bouygues Energies & Services qui mettre en œuvre le projet "ambitieux et innovant", "est une action globale qui agira significativement sur l'empreinte énergétique des collectivités, mais également sur les services publics".

Une plateforme unique qui regroupe toutes les données

Pour permettre une coordination entre tous les services ainsi que d'intervenir rapidement sur les équipements publics, toutes les données seront centralisées sur une plateforme unique et numérique dédiée au projet.

D'ici cinq ans, les bus seront équipes de capteurs qui indiqueront en temps réel aux usagers les horaires de passage. La disponibilité des places de parking sera, elle, visible via des panneaux lumineux. Et puis, des capteurs seront aussi installés dans les bâtiments publics, comme les écoles et les complexes sportifs, pour baisser ou arrêter le chauffage quand cela sera nécessaire.

17 millions d'euros d'économie prévus par an 

"A Fagnières, nous allons notamment rénover notre éclairage public, ce qui va permettre de réduire nos consommations d’énergie, et donc nos dépenses. C’est un bénéfice direct sur les budgets de notre commune, et donc un bénéfice pour nos habitants", détail Denis Fenat, Maire du village.

Les bâtiments de la communauté d'agglomération, comme la piscine ou la patinoire seront aussi concernés. 17 millions d'euros d'économie sont prévues avec, par an, 20 000 tonnes de CO2 en moins rejetées dans l'atmosphère.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité