Un élu du Grand Est dément l'utilisation de l'argent public lors de la soirée du Cabaret Vert

Après le festival du Cabaret Vert à Charleville-Mézières (Ardennes), une photo de Guillaume Maréchal, vice-président de la région Grand-Est, en soirée dans la loge officielle du festival fait débat. L'élu a démenti l'utilisation de l'argent du contribuable.

Après le festival du Cabaret Vert qui s'est déroulé de 16 au 20 août 2023 à Charleville-Mézières (Ardennes), une polémique enfle sur X (ex-Twitter).

Quelques heures après la fin du festival, le vice-président de la région Grand-Est, Guillaume Maréchal, a posté sur ses réseaux sociaux Facebook et Instagram une photo prise dans la loge officielle de la région.

"J’assume le fait d’avoir une vie normale"

Certaines personnes dénoncent que ce moment de vie aurait été "aux frais du contribuable". Ce que l'intéressé dément dans un tweet : "J’assume totalement le fait d’avoir aussi une vie normale pendant le cabaret vert. J’ai aussi les preuves du paiement de mes consommations."

"J’ai payé moi-même, ainsi que des amis, des bouteilles. De même, un fût de bière, qui a profité à l’ensemble des invités présents, me sera facturé. J’avais indiqué à mes amis au préalable que nous paierons des consommations."

Pour se justifier, Guillaume Maréchal n'hésite pas à montrer ses preuves de paiements. "C’était en fin de soirée. Les consommations payées par mes deniers personnels et ceux de mes amis. Et oui, je continuerai à faire la fête avec mes amis. Tant pis si cela ne vous plait pas", ajoute le Vice-Président (LR) de la région. Mais pour Philippe Mathot, président du groupe Renaissance dans les Ardennes, la question est "de savoir comment cet alcool « extérieur » a pu être introduit dans la loge de la Région".

Le président du Grand Est interpellé sur le sujet

Malgré cela, Philippe Mathot, renchérit : "On s’éclate comme vous dites en dehors de ses fonctions officielles et pas avec les moyens de son mandat." Mais la question des boissons, n'est pour lui que secondaire. "Le fond de l’affaire, c'est qu’un élu décisionnaire dans un exécutif doit avoir un comportement d’élu quand il utilise les moyens publics, et ne pas les transformer en cercle privé. Il fait ce qu’il veut et il s’amuse en dehors de la sphère publique, très bien, et tant mieux. Autrement, il est en faute", explique-t-il. 

Pour Frédéric Iberraken, le directeur du bowling de Charleville-Mézières, il s'agirait d'expliquer le fonctionnement de cette loge. "À quoi sert-elle ? Combien coûte-t-elle ? L’alcool y est-il gratuit et pour qui ? Qui sont les invités ? Comment un élu vice-président doit-il se comporter en représentation ?", se questionne-t-il.

Une demande qu'il a présentée au Président de la région Grand-Est, Franck Leroy.

Contacté, Guillaume Maréchal n'a pas répondu à nos sollicitations. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité