LOSC : 20 questions que nous aurions aimé poser à Gérard Lopez

Gérard Lopez, président du LOSC, le 23 mai 2017 / © MAXPPP
Gérard Lopez, président du LOSC, le 23 mai 2017 / © MAXPPP

Le président du LOSC a une nouvelle fois refusé nos demandes d'interview. Voici les questions que nous aurions aimé lui poser. 

Par France 3 Hauts-de-France

Selon nos informations, Gérard Lopez devrait prendre la parole dans les médias la semaine prochaine. Le président du LOSC ne s'est pas exprimé ces dernières semaines. Rien sur la rétrogradation du club, sur le passe d'arme judiciaire avec Bielsa, sur la 18ème place... Le club lillois a réagi sur ces sujets via des communiqués. 

Nous avons demandé au LOSC de pouvoir réaliser une interview de Gérard Lopez. Demande refusée. Comme toutes les autres depuis un an. Cela confirme un choix lillois depuis le début de saison : parler en quasi-exclusivité à certains médias choisis, RMC ou TF1 en tête. France 3 Nord Pas-de-Calais, qui suit l'actualité du club presque depuis sa création il y 70 ans, ne fait pas partie des "médias choisis". Aucune justification ou explication ne nous a été donnée.

Nous prenons acte de ce choix. Le LOSC est libre de communiquer comme il le souhaite. Cela n'empêche pas les journalistes de France 3 Nord Pas-de-Calais de continuer à faire leur travail pour tenter de comprendre ce qui se passe au sein du club, ses actuelles difficultés financières et sportives.

Mais certaines questions restent forcément en suspens, en attente de réponses. Nous les avons listées ici, il y en a évidemment beaucoup d'autres. Certains sont d'actualité, d'autres sont plus générales, toutes veulent permettre de mieux comprendre la situation du LOSC.  


Les 20 questions 


1. Luis Campos a affirmé ce jeudi sur RMC que le LOSC n'était pas au courant de sa rétrogradation administrative en Ligue 2. En décembre, Marc Ingla avait parlé de "fake news" concernant la même information. Pourquoi cette communication alors que l'information est confirmée ?

2. Confirmez-vous que la clause stipulant que "si le club décidait de rompre et/ou de résilier le présent contrat avant son terme convenu et faisait pour n'importe quelle raison arrêter le technicien dans l'exercice de ses fonctions et facultés citées dans le présent contrat, il devra l'indemniser par le paiement de toutes les quantités prévues dans celui-ci pendant la durée en vigueur précisée"  est bien présente dans le contrat entre Marcelo Bielsa et le LOSC et/ou Victory Soccer ? 

3. Les procès intentés par Marcelo Bielsa peuvent-ils mettre en danger le club ? 



4. Marc Ingla a indiqué en décembre que le club avait eu l'impression de donner toutes les explications nécessaires sur la situation financière du LOSC. Comment expliquez-vous alors la décision de la DNCG ? 

5. Barthélémy Courteault, l’un des avocats qui vous a épaulé pour le rachat du club indiquait en août dernier qu'il vous avait fallu expliquer "des modes de financement non bancaires auxquels la DNCG n’est pas forcement habituée." La DNCG est-elle compétente pour juger de l'état des finances du LOSC ?

6. Pourquoi Ibrahim Amadou était-il à Londres le dernier jour du mercato alors que le club affirme qu'il était clair 4 jours avant qu'aucun transfert ne serait possible ?

7. Pourquoi le LOSC a-t-il décidé de faire appel aux Mc Kay pour vendre des joueurs en Angleterre alors que votre conseiller Luis Campos a été décrit comme ayant un grand réseau et que ces agents ont une réputation douteuse ?

D'autre part, pourquoi le LOSC communique-t-il beaucoup sur les propositions faites à ses joueurs (60, 70, 80 millions d'euros au mercato d'hiver). Propositions qui selon l'Equipe, ne sont pas souvent réelles et concrètes. Pourquoi cette communication ? 

8. A quelle échéance devez-vous rembourser l'argent emprunté auprès de fonds d'investissement lié à Elliott Management ? A quels taux d'intérêt ? Que se passera-t-il si vous ne pouvez rembourser ? Sur quoi sont "gagés" ces emprunts ? Sur des actifs du club ? Sur votre fortune personnelle ? Que se passe-t-il si le club est vraiment rétrogradé (sportivement ou administrativement) en Ligue 2 en fin de saison ?

9. Pensez-vous injecter dans le club ou une de vos holdings des capitaux propres ? 

10. Au Milan AC, le fonds Elliott pourrait augmenter sa prise de participation dans le capital du club, voire prendre son contrôle en cas de non remboursement des prêts. En conséquence, il aurait un droit de regard voire de véto sur toutes les décisions. Le même scénario peut-il avoir lieu au LOSC ?

11. Pourquoi les comptes du LOSC de l'année dernière ne sont-ils pas encore publiés ? Pourquoi le commissaire aux comptes n'a-t-il pas rendu son rapport ? 


12. Confirmez-vous avoir demandé un délai pour payer une partie des échéances de paiement de l'emprunt réalisé pour financer votre investissement ? 

13. Comment expliquer qu'après un an à la tête du club, certains supporters et observateurs aient autant de doutes sur votre crédibilité financière ?

14. En reprenant le club, vous aviez décrit un cercle vertueux pour augmenter les recettes : jeu spectaculaire - valorisation de joueurs - billetterie en augmentation - droits télé plus élevés. Cela ne s'est pas passé comme ça. Comment comptez-vous diminuer le déficit structurel du club, bien antérieur à votre arrivée ?

15. Au moment de la reprise du club, vous avez annoncé qu'aucun partenaire n'était attendu au cours de la «première phase de construction du projet, c'est-à-dire entre 6 mois et 1 à 2 ans.» Des investisseurs vont-il arriver prochainement ?

16. Est-ce que le top 5 (1ère année) puis top 3 (2ème année), annoncés comme étant vos objectifs ont été budgétés comme tels. Si oui, comment compenser le manque à gagner ?

17. Avez-vous entièrement payé ce que vous devez à Michel Seydoux dans le cadre de la reprise du club ?

18 . Insistance auprès des présidents de club pour des retours anticipés de prêt, recrutement de jeunes passant outre le "gentleman agreement" jusque-là en vigueur, refus de laisser sa part de recettes à un club amateur en Coupe de France comme le voulait la tradition... Le LOSC est-il en train de s'isoler par rapport aux autres clubs de Ligue 1 ? Les valeurs historiques du club sont-elles respectées ? Avez-vous vérifié que tous les salariés adhéraient à cette nouvelle façon de faire ? 

19. Où en est votre projet de créer des académies de football en Chine ? 

20. Vous aviez prévenu que vous ne seriez pas souvent physiquement présent à Lille. La situation financière et sportive difficile vous incite-t-elle à revoir votre position ? Pourquoi choisissez-vous toujours les mêmes médias pour organiser votre communication (de crise) ?

Sur le même sujet

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus