Gard : la ministre des Sports Roxana Maracineanu dévoile un plan de lutte contre les noyades en forte hausse cet été

654 noyades sont survenues en France entre le 1er juin et le 5 juillet 2021. Un fléau face auquel la ministre des Sports Roxana Maracineanu, en visite dans le Gard, a dévoilé un plan de prévention et d'apprentissage de la natation.
Exercice et démonstration de sauvetage en rivière à Remoulins (Gard), le 15 juillet 2021.
Exercice et démonstration de sauvetage en rivière à Remoulins (Gard), le 15 juillet 2021. © Cyril Paquier, France 3 Occitanie

L'été est à peine commencé et déjà les chiffres donnent le vertige : 654 débuts de noyades sont survenues en France entre le 1er juin et le 5 juillet. Par rapport à 2018 sur la même période, le nombre de noyades accidentelles a augmenté de 22% et la proportion de décès, de 58%. Dans le seul département du Gard, on déplore déjà 10 morts.
Le 8 juillet dernier, une mère de famille s'est noyée dans le Gardon, près de Remoulins (Gard), en voulant sauver ses deux enfants, finalement récupérés par des agents de surveillance.

Affluence et insouciance sur le Gardon

C'est le lieu de cet accident qu'a choisi la ministre de Sports Roxana Maracineanu pour dévoiler un vaste plan de prévention et d'apprentissage de la natation afin de lutter contre ce fléau. Devant la ministre, les gendarmes à pied, à cheval, en VTT ou en canoë sillonnent le cours d'eau pour rappeler les consignes de sécurité. Car en ce début juillet, l'affluence est massive sur le Gardon et l'insouciance n'est jamais loin.

Apprendre à nager dès le plus jeune âge, un enjeu de santé et de sécurité publiques

Le plan gouvernemental se décline en fonction de l'âge des jeunes nageurs :

Mini-stages en piscines privées

Enfin, des mini-stages encadrés par des maîtres-nageurs permettront aussi de prévenir les noyades dans les piscines privées. Un éventail de mesures dont la ministre a résumé l'esprit :

C'est là que nous devons agir pour arriver à apprendre aux enfants à nager dès le plus jeune âge, dans le cadre scolaire, dans le cadre des centres de loisirs ou dans le cadre familial. C'est ce que nous devons faire : nous mettons aujourd'hui 15 millions d'euros sur la table.

Roxana Maracineanu, Ministre des Sports

Les adultes également concernés par la prévention

Enfin, Santé Publique France rappelle qu'une noyade peut survenir à tout âge. En 2021, les deux catégories d’âge les plus représentées parmi les noyades accidentelles sont, certes, les enfants âgés entre 0 et 5 ans (21%), mais aussi les personnes âgées de 65 ans et plus (25%).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société noyade faits divers éducation sports nautiques sport natation méditerranée mer littoral