Hospitalisation de plusieurs enfants d'une crèche après une contamination à la bactérie E. coli

Info France 3. La mairie de Toulouse a fermé une crèche suite à la découverte de plusieurs cas d'enfants atteints par la bactérie E. coli. Si les nouvelles des enfants se veulent rassurantes, l'origine de la contamination reste inconnue.

Que s'est-il passé à la crèche des Minimes de Toulouse ? C'est sur cette question que planchent les experts de l'ARS Occitanie après la découverte de plusieurs enfants atteints par la bactérie Escherichia Coli. 

Les premiers symptômes se sont déclarés, vendredi 10 novembre 2023, chez plusieurs enfants. Rapidement prévenus, les services de la mairie de Toulouse et du CCAS décident la fermeture de la crèche et alertent les parents des 54 enfants accueillis dans l'établissement.

Réanimation

"Nous avons mis en place un dispositif d'astreinte dès le week-end afin d'informer en temps réel les familles ainsi que le personnel de la crèche", explique Laurence Katzenmayer, adjointe en charge de la petite enfance et des crèches à la mairie de Toulouse.

La crainte est alors réelle de devoir affronter une contamination massive parmi ce public d'enfants vulnérables. D'autant plus que cette crèche s'intègre dans un projet intergénérationnel avec un EHPAD voisin au cours duquel seniors et enfants sont quasi quotidiennement en contact.

Lire aussi : Ce que l'on sait sur la contamination d'enfants par la bactérie E. Coli à Toulouse

Dans les heures qui suivent, certains enfants malades voient leur état s'aggraver et sont hospitalisés, certains au service de réanimation de Purpan, selon une source proche des faits. Ils y resteront plusieurs jours avant d'être remis sur pieds. Aucun autre cas de contamination n'est alors à déplorer. 

Origine de la contamination encore inconnue

Pendant ce temps, des équipes spécialisées procèdent à des prélèvements dans la crèche avant de les mettre en culture. "Une fois les prélèvements effectués, nous avons procédé à un nettoyage de fond et rigoureux", précise l'élue.

À l'heure de la publication de cet article, les investigations se poursuivent afin de trouver l'origine de la contamination. Seule certitude, la bactérie ne vient pas de l'alimentation. Les enfants touchés n'avaient en effet pas mangé les mêmes choses et les analyses sont restées vierges. 

La crèche devrait rouvrir ces portes ce mercredi. "Aucun dysfonctionnement n'a été relevé", déclare Laurence Katzenmayer avant de poursuivre : "nous avons également procédé au dépistage de tous les enfants et de leurs familles ainsi que du personnel de l'établissement. Tout le monde est négatif, ce qui nous a conduits à prendre la décision de réouverture". 

Un soulagement pour le personnel, selon l'élue, qui souligne l'investissement des équipes d'accueil de la petite enfance et l'état de choc dans lequel cette contamination les a plongés. Un accompagnement psychologique a d'ailleurs été mis en place afin d'aider ces agents à traverser ces moments.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité