TEMOIGNAGE. Prostitution de mineurs : le combat de Jennifer, maman d'une adolescente de 15 ans forcée à se prostituer pendant deux ans

C’est un procès emblématique pour les victimes mineures de proxénétisme qui s’ouvre lundi 27 mars à Pontoise. Le petit ami d'une jeune Toulousaine de 15 ans est accusé de l’avoir forcée à se prostituer pendant deux ans. La maman de la victime témoigne.

Lundi 27 mars s'ouvre un procès important pour les victimes mineures de proxénétisme. Le petit ami d’une jeune Toulousaine de 15 ans est accusé de l'avoir forcée à se prostituer pendant deux ans. Sa maman témoigne.

4 ans de combat

Pour Jennifer Pailhé, c’est la fin d’un combat qui aura duré plus de 4 ans. 4 ans à se battre pour sortir sa fille Assia des griffes d'un petit ami proxénète. Assia avait 15 ans au moment des faits en 2019. Sous l’emprise du garçon dont elle était amoureuse, l’adolescente ne réalisait pas la gravité de la situation ; "je me sentais vraiment seule" témoigne sa mère Jennifer Pailhé. "Autour de moi tout le monde me disait de laisser tomber, y compris mes proches. Ils voyaient Assia comme une manipulatrice". 

Pendant des mois, Jennifer Pailhé suit la trace de la jeune fille sur différents sites d’escort girls. Elle finit par la retrouver et la convaincre en 2021 de porter plainte :

"Quand je voulais partir, je ne pouvais pas. Il ne me laissait pas sortir".

Assia

Le calvaire d'une ado

Assia a vécu un calvaire pendant 2 ans. Celui qui prétendait être son petit ami la frappait, la violait et la prostituait. Le tout sous emprise, celle d'un petit délinquant des cités de 17 ans, rencontré en colonie de vacances. Elle fuguera pour le rejoindre. 

La suite on la connaît : des passes dans des hôtels miteux, la drogue et les coups de celui qu'elle croit encore aimer. Et qui pourtant dilapide tout l'argent gagné grâce à sa prostitution, sans jamais lui en faire profiter. 

Dénoncer la prostitution des mineurs

En France, 7 000 à 10 000 mineurs seraient actuellement prostitués et leur nombre a augmenté de 68% entre 2016 et 2020

Jennifer Pailhé a créé une association pour que la prostitution des adolescents ne soit plus un tabou et aider d'autres jeunes, dans la même situation que sa fille. : "ce procès est important, explique-t-elle. "J'espère que ça pourra faire réagir d'autres parents et éviter de nouveaux drames."

Le proxénétisme à l'égard d'un mineur est puni de peines allant de 10 ans d'emprisonnement à la perpétuité en cas d'actes de torture ou de barbarie.

L'ex petit ami d'Aissa doit répondre ce lundi de faits de viol, de proxénétisme aggravé, de violences volontaires et séquestration. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.