Toulouse : les étudiants de l'université Jean Jaurès revotent le blocage

Les étudiants de l'université Jean Jaurès le Mirail de Toulouse ont voté la poursuite du blocage ce lundi. Malgré le pont du 1er mai, ils étaient réunis en masse dans le grand amphi pour prendre part au vote. 

Le grand amphi de la faculté Jean Jaurès
Le grand amphi de la faculté Jean Jaurès © C.Romain/France 3 Occitanie
Pour les étudiants de la faculté Jean Jaurès du Mirail à Toulouse, jour de rentrée rime avec AG. Les bloqueurs avaient annoncé une forte mobilisation ce lundi après 15 jours de vacances. Même si le grand amphi n'était pas plein, on comptait plusieurs centaines d'étudiants.

Alors que la justice doit se prononcer mercredi prochain sur le déblocage de l'université, le syndicat marqué à droite UNI avait saisi la semaine dernière le tribunal pour réclamer l'évacuation des locaux, les pro blocage ont donc logiquement voté pour la reconduite du mouvement. 489 pour et 282 contre.
Ils se disent d'ailleurs sereins quand à la poursuite du mouvement. 

En effet, depuis sa nomination, l'administrateur provisoire de la faculté, Richard Laganier a affirmé qu'il ne demandera pas l'intervention des forces de l'ordre, pas plus pendant les vacances universitaires de printemps qu'après la rentrée.

Pour l'anecdote, l'AG s'est prononcée contre donner 16 à tout le monde mais par contre pour donner les sujets d’examens à l’avance afin de pouvoir les préparer ! 

La colère et le ras-le-bol des opposants au blocage se font de plus en plus sentir. Mi avril, une pétition pour demander le déblocage de la faculté avait recueilli plus de 1200 signatures. 

L'université Jean Jaurès fait désormais figure d'exception. Puisqu'elle est l'une des dernières à être encore bloquée depuis le 6 mars dernier. La prochaine assemblée générale est prévue jeudi 3 mai à 10 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société manifestation économie social