Côte d'Or : son restaurant fermé, ce chef étoilé cuisine à la cantine

Crise sanitaire oblige, les restaurants sont toujours fermés. Pour continuer d'exercer son activté, Takashi Kinoshita, chef étoilé du château de Courban a concocté un menu gastronomique aux élèves de Montigny-Sur-Aube (Côte-d'Or) ce mardi 02 février 2021.

Le chef étoilé Takashi Kinoshita prépare des repas à la cantine pour les enfants de l'école de Montigny-sur-Aube.
Le chef étoilé Takashi Kinoshita prépare des repas à la cantine pour les enfants de l'école de Montigny-sur-Aube. © Christophe Gaillard/France Télévisions

Quatre écoles ont eu le privilège de déguster les créations de Takashi Kinoshita, une étoile au Guide Michelin : Montigny-sur-Aube, Belan-sur-Oucre, Brion-sur-Ource et Veuxhaulles-sur-Aube. Et comme c’était la chandeleur, le chef d’origine japonaise a confectionné au menu une crêpe aumônière de salade aux lentilles. Puis pour le plat principal, truite au safran et gratin dauphinois et enfin en dessert un biscuit roulé au miel façon japonaise.

Truite au safran et gratin dauphinois, plat principal proposé aux élèves de l'cole de Montigny-sur-Aube (Côte-d'Or)
Truite au safran et gratin dauphinois, plat principal proposé aux élèves de l'cole de Montigny-sur-Aube (Côte-d'Or) © Christophe Gaillard/France Télévisions

Depuis l’annonce du reconfinement fin octobre 2020, les chefs étoilés ne peuvent pas rouvrir leurs restaurants.  Pour patienter, Takashi Kinoshita a préparé des repas 100 % locaux à des écoliers.  « Ça me fait super plaisir (…) C’est le parfum de la cuisine et de la chaleur, ça me manque ». précise le chef étoilé. Cuisinier pour des écoliers à la cantine, l’idée est venue naturellement pour Takashi Kinoshita. Ses cinq enfants sont scolarisés dans l'une de ces écoles. Cela lui permet de patienter en attendant la réouverture de son restaurant au château de Courban.

Dans les cuisines de l’école de Montigny-Sur-Aube, le chef fait les derniers dressages des assiettes. Pour l’occasion, il invite les différents producteurs locaux pour leur montrer comment il utilise leurs produits.

Place à la dégustation par les enfants qui sont servis comme dans un grand restaurant. C’est le chef qui vient lui-même servir ses plats. Takashi Kinoshita en profite pour expliquer la composition de ses créations et répond aux nombreuses questions des petits gourmets. « Pour notre métier (de chef cuisinier), c’est important de savoir transmettre ».

"ça fait du bien"

A l'issue de ce premier repas, le chef ne cache pas un certain soulagement. « Ca fait du bien ! Quelques enfants m’ont félicité et ça me fait vraiment plaisir !». Servir des écoliers est un vrai défi pour le chef. Car selon lui, les enfants ont un avis très direct. La pression est aussi importante qu’avec sa clientèle habituelle. Les enfants eux sont contents d’avoir mangé un repas gastronomique comme Adigaël : « C’est très bon… C’est mieux présenté et c’est pas pareil que d’habitude". Pour d’autres enfants, ça été plus compliqué de manger un repas sophistiqué «  C’est un peu dur comme je n’aime pas les lentilles. Mais elle est bonne la crêpe » souligne le jeune Mathias.

Cette opération va se prolonger. Désormais, le chef étoilé viendra une demi-heure par semaine à la rencontre des enfants pour leur expliquer l’origine d’un aliment.

Montigny-sur-Aube: Un chef étoilé à la cantine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie guide michelin grands chefs covid-19 santé société éducation