CARTE. Grève du 29 septembre : le point sur les manifestations et perturbations en Bourgogne

Un large mouvement social interprofessionnel a lieu jeudi 29 septembre pour la revalorisation des salaires et pensions. Plusieurs manifestations sont prévues par les syndicats en Bourgogne et des perturbations sont à prévoir, notamment dans les transports en commun.

Le mot d'ordre, c'est le pouvoir d'achat, mais surtout l'augmentation des salaires et des pensions. Une journée nationale de grève aura lieu jeudi 29 septembre à l'initiative de la CGT, de Solidaires, des syndicats de l'enseignement (FSU), étudiants (UNEF) ainsi que lycéens (VL, FIDL et MNL). En Côte-d'Or, Force Ouvrière se joint à cette journée d'action. Des mobilisations sont organisées dans toute la Bourgogne-Franche-Comté pour demander des revalorisations pérennes.

"Depuis plusieurs mois, il y a énormément de grèves suivies, au regard de l'inflation galopante, explique Sandrine Mourey, secrétaire régionale de la CGT. Je n'en ai jamais vu autant en Bourgogne-Franche-Comté : dans la petite enfance, la santé, l'action sociale, chez Aldi, Groupama, les éboueurs à Auxerre… Le 29 est un point d'étape pour rendre ces revendications visibles."

Des hausses de salaires et des aides plutôt que des primes ponctuelles

Des perturbations sont à prévoir dans les transports en commun, notamment sur le réseau Divia à Dijon mais aussi dans les TER. D'autres services et entreprises pourraient être touchés puisqu'il s'agit d'une journée d'action interprofessionnelle. "On ignore à quel point cet appel sera suivi, mais il y a de nombreux appels à la grève, de l'industrie à la mutualité jusqu'aux énergéticiens d'Enedis et d'EDF... Certains n'iront pas manifester, mais vont maintenir des piquets de grève ou essayer de pousser des négociations dans leur entreprise", ajoute Sandrine Mourey.

En Bourgogne, des rassemblements sont organisés notamment à Dijon, Seurre, Montbard (Côte-d'Or), à Auxerre et Sens pour l'Yonne, à Nevers dans la Nièvre et à Chalon-sur-Saône, Montceau-les-Mines et Mâcon en Saône-et-Loire. Les points de rendez-vous sont à retrouver sur la carte ci-dessous.

Retrouvez toutes les informations sur les manifestations dans votre département 

Alors que l'inflation a presque atteint les 6% en septembre, le cœur des revendications sociales de cette rentrée ne peut que porter sur cette question du pouvoir d'achat. Mais, pour les syndicats, les mesures pour le pouvoir d'achat proposées par le gouvernement agissent comme des "rustines" qui ne sont "pas à la hauteur de la paupérisation de la population". "Ces primes ciblées défiscalisées et désocialisées ne sont pas une solution à long terme, et ne permettent pas de financer la protection sociale, ajoute la secrétaire régionale de la CGT. C'est pourquoi il faut des augmentations de salaires : c'est quelque chose de pérenne, c'est reconnaître le travail et les qualifications, et c'est soumis à cotisation sociale." 

Il y a de la colère, et un sentiment d'injustice, qui se transforme en mobilisation.

Sandrine Mourey, CGT Bourgogne-Franche-Comté

Dans leur communiqué commun, les syndicats pointent aussi du doigt une revalorisation "insuffisante" de 3,5% de la valeur du point d’indice de la fonction publique, et les jeunes demandent une augmentation des aides et bourses face à la précarité étudiante. Dans le viseur également : la réforme de l’assurance-chômage, des retraites et du RSA, mais aussi les appels successifs "culpabilisants" du gouvernement à économiser l'énergie à l'approche de l'hiver, "tandis que d’autres pays européens s’engagent dans la taxation des superprofits des entreprises du secteur énergétique". 

Perturbations dans les transports en commun

Dans le cadre de ce mouvement, la CGT de Keolis Dijon Mobilités a déposé un préavis de grève jeudi.  Les prévisions des services de tram et de bus ont été publiées sur le site de Divia. 

Tramway :

  • T1 et T2 : un tram toutes les 6-8 minutes de 5h30 à 19h30 puis un tram toutes les 10-15 minutes jusqu’à 00h15

Bus : 

  • Les Lianes proposent un bus toutes les 12-20 min
  • B11, B12 et B13 toutes les 15-20 min
  • B10, B14, B15, B16, B18 et F42 toutes les 25-40 min
  • Corol : toutes les 45 min
  • Fonctionnement normal : City - B17, B19, B20, B21, B22 – P30, P31, P33, P34 – F40, F41, F43 – Pleine Lune – DiviAccès – Bus Class'

DiviaVélodi sera exceptionnellement gratuit pour la journée. 

Le trafic SNCF sera aussi perturbé. Sur les TER et bus, 3 trains sur 5 circuleront en moyenne sur la Région. Des cars de substitution circuleront sur certains axes. Voici les lignes qui seront perturbées selon un communiqué du mardi 27 septembre : 

  • Axe Paris Bercy <> Laroche Migennes , 4 trains/bus sur 5

  • Axe Laroche Migennes <> Auxerre, 4 trains/bus sur 5

  • Axe Laroche Migennes <> Dijon, 4 trains/bus sur 5

  • Axe Dijon <> Is-sur-Tille, 2 trains/bus sur 3

  • Axe Dijon <> Bourg en Bresse, 1 train/bus sur 2
  • Axe Dijon <> Nevers, 1 train/bus sur 2
  • Axe Nevers <> Cosne Sur Loire, 2 trains/bus sur 5
  • Axe Nevers <> Decize, 4 trains/bus sur 5
  • Montchanin <> Chalon Sur Saône, 2 trains/bus sur 3
  • Montchanin <> Paray Le Monial, 2 trains/bus sur 3
  • Paray le Monial <> Lyon, 1 train/bus sur 2
  • Dijon <> Besançon, 1 train/bus sur 2

Il n'y aura pas de train Intercités sur l'axe Nantes <> Lyon via Nevers. Des trains TGV pourraient être perturbés également, notamment sur les lignes Paris<>Bourgogne-Franche-Comté et  Luxembourg<>Montpellier. 

Pour plus d'informations sur le trafic, consultez les horaires des trains avant de vous rendre en gare sur les sites internet et les applications de la SNCF (sncf.com, ter.sncf.com, sncf-connect.com, etc.) ou par téléphone au 03.80.11.29.29 du lundi au samedi.

Le compte Twitter @TER_BFC_Trafic et la rubrique Info trafic de Mobigo peuvent également donner des informations complémentaires.