Du bon vin, des artistes et 70 000 visiteurs : ce qui vous attend pour la Saint-Vincent Tournante 2024

La 80e édition de la grande Saint-Vincent de Bourgogne se tient les 27 et 28 janvier dans deux villages emblématiques de la route des Grands Crus : Morey-Saint-Denis et Chambolle-Musigny.

C'est une célébration profondément ancrée dans l'Histoire de la Bourgogne. Chaque année fin janvier, les villages viticoles célèbrent la Saint-Vincent, le saint patron des vignerons. On la dit "tournante" car elle a lieu chaque année dans un village différent. En 2023, c'était à Couchey ; cette année, ça se passe dans deux villages mitoyens, Morey-Saint-Denis et Chambolle-Musigny. À vingt jours de l'événement, on fait le point sur cette 80e édition. 

La Saint-Vincent en chiffres

Que boit-on ?

Dans chaque kit de dégustation, les visiteurs auront huit coupons pour goûter huit verres : un Premier cru, deux Bourgogne, deux Village et trois verres de cuvées exceptionnelles Saint-Vincent. Au total, 16 000 bouteilles.

Les 5 000 bouteilles de cuvées exceptionnelles sont des millésimes 2022, vinifiées avec les dons de raisin des vignerons des deux villages. 

Les 11 000 autres bouteilles sont issues des dons des 155 domaines participant à la Saint-Vincent. "Les Village, ça peut être des 2017, 2018 ou 2019", note Laurent Lignier, vigneron du domaine Lignier à Morey-Saint-Denis et co-président de la Saint-Vincent 2024. "Ça va être intéressant et varié."

Sans surprise vu l'emplacement, on ne boira presque que du rouge à cette Saint-Vincent. "Il y aura peut-être un peu d'aligoté et/ou de chardonnay", précise Laurent Lignier, mais les blancs resteront à la marge cette année.

► Le kit de dégustation coûte 20 euros si vous l'achetez jusqu'au vendredi 26. Si vous attendez d'être sur place, il faut compter 5 euros de plus.

Comment y accéder ?

Comme chaque année, il sera impossible de circuler ou de vous garer dans les deux villages. Les organisateurs recommandent les transports en commun. Tout le détail est indiqué ici. 

À retenir : si vous partez de Dijon, des navettes passent vous prendre à certains emplacements, notamment :

  • À l'arrêt de tram Roland-Carraz à Chenôve
  • Sur le parking du Cora de Marsannay (300 à 400 places de stationnement)
  • Sur le parking de l'ex-dépôt de bus Divia (1 300 places de stationnement)
  • Sur le parking du Géant Casino de Chenôve.

Vous pouvez aussi venir en train. La SNCF affrète des trains supplémentaires qui vous déposeront à Gevrey-Chambertin. De là, il faut prendre la navette.

La navette coûte 6 euros (à payer à l'aller, le retour est gratuit).

Une fois sur place, prévoyez de bonnes chaussures chaudes et des vêtements d'hiver car vous allez passer du temps dehors ! "Il y a environ 900 mètres entre Morey et Chambolle", précise Laurent Lignier. "Mais c'est aussi ça la Saint-Vincent, on marche un peu !" 

Une Saint-Vincent pensée comme un festival

Quid du programme des festivités ? La traditionnelle procession débutera au petit matin du samedi 27 janvier. Le défilé part du château du Clos Vougeot, pour remonter à Chambolle. "Là, il y a une commémoration, un petit vin chaud, puis on va remonter à l'église de Morey, descendre la grande rue, et la procession se séparera : un groupe à Chambolle, l'autre à Morey", explique Laurent Lignier. L'office religieux est prévu à 10 heures en les deux églises.

Jusque là, c'est le programme classique d'une Saint-Vincent. Mais la nouveauté de l'année, c'est qu'il y aura davantage d'animations que d'ordinaire. "On a voulu qu'il y ait pas mal d'animations, c'était une volonté de notre part. On trouvait que ça manquait un peu", développe le co-président. 

"On veut donner une ambiance plus "fête", festival. C'est aussi pour donner la possibilité à des artistes locaux de s'exprimer."

Laurent Lignier

co-président de la Saint-Vincent Tournante 2024

Ainsi, des concerts donnés par des groupes locaux rythmeront les deux jours de festivités, répartis sur les trois scènes de la Saint-Vincent.

En déambulant, les visiteurs pourront aussi assister à des spectacles de rue, des numéros de cirque, des expositions de peinture, des ateliers de maquillage...

On aura également le plaisir d'apercevoir quatre sculptures en bronze du célèbre Paul Day, le sculpteur britannique amoureux de la France et qui a, notamment, travaillé pour la reine Elisabeth d'Angleterre !

► À LIRE AUSSI : PORTRAIT. Il a travaillé pour la famille royale : Paul Day, sculpteur de Côte-d'Or, nous ouvre les portes de son atelier

Le sapin géant de Dijon recyclé pour la Saint-Vincent

Les décorations sont en cours d'installation. Les éléments les plus fragiles - les près de 200 000 fleurs en papier crépon - seront posés dans les derniers jours, pour ne pas les abîmer. 

Samedi 13 janvier, les "grosses structures" seront mises en place : personnages, tonneaux, portes d'entrée des villages...

 

À noter aussi pour les Dijonnais : ce jeudi 11 janvier, une vingtaine de camions s'installeront au petit matin place de la Libération pour démonter et emporter les 361 sapins qui forment le sapin de Noël géant du centre-ville. "On en disposera un tous les 20 mètres dans les villages", précise Laurent Lignier.

Un rendez-vous réfléchi depuis 2016 

Comme toutes les Saint-Vincent Tournantes, cette édition 2024 a nécessité une très longue préparation en amont. "On a démarré en 2016, on a commencé à se dire qu'il fallait qu'on organise la Saint-Vincent chez nous", se remémore le co-président. "Au départ, on voulait la faire en 2023 pour les 50 ans de la dernière Saint-Vincent de Morey, mais ça a été décalé d'un an à cause du covid. En 2019, on a proposé à Chambolle de se mettre avec nous et on a créé un comité de pilotage. C'est là qu'on a vraiment commencé à travailler."

À partir de 2019 donc, la machine se met en branle. Les vins commencent à être collectés. 12 commissions sont créées : décoration, animation, communication, bénévoles, environnement, religion... Au total, 200 personnes planchent sur le projet. L'affiche, elle, est choisie en 2020 grâce à un concours auquel participent une vingtaine d'artistes.

Compte à rebours

Un dernier point concernant la sécurité : en raison du plan Vigipirate, tous les points d'accès à la Saint-Vincent seront contrôlés. Les organisateurs ont embauché des sociétés privées, les gendarmes seront aussi sur place, ainsi que 1 200 bénévoles.

Pensez donc à retirer tout objet dangereux de vos sacs : couteaux, bouteilles en verre... Les bouteilles plastique et les gourdes sont en revanche autorisées. Les chiens, eux, devront être tenus en laisse.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité