La vaccination prolongée jusqu’à 21h00 vendredi soir au Zénith de Dijon

Organisée par la préfecture de Côte-d’Or, cette nocturne de la vaccination a permis à plus de 1 200 de recevoir leur première injection. Le dispositif entre dans le cadre de l’opération "Tous sur le pont".

Le dispositif était ouvert aux personnes âgés de 18 ans et plus.
Le dispositif était ouvert aux personnes âgés de 18 ans et plus. © Sébastien Kerroux

La vaccination joue les prolongations. Ce vendredi 14 mai, une nocturne organisée jusqu’à 21h00 au Zénith de Dijon (Côte-d’Or) a permis à plus de 1 000 personnes de recevoir leur sérum contre le coronavirus.

En temps habituel, les centres de vaccination ferment leurs portes à 17h00. Mais en plein cœur du week-end prolongé de l’Ascension, les personnels soignants mobilisés sont restés mobilisés 4 heures de plus au centre de vaccination grande capacité de la commune.

"On a ouvert ce soir à la demande de la préfecture afin d’augmenter le nombre de patients vaccinés dans le cadre de l’opération nationale 'Tous sur le pont'", explique Bruno Cabrita, médecin chef du SDIS en Côte-d’Or.

30 personnes soignants mobilisés, 1 200 personnes vaccinées

Au total, 30 professionnels de santé ont répondu présents, soutenus par quatre membres de la Croix-Rouge, un médecin et trois infirmiers. "C’est une montée en puissance importante. Tout le monde répond présent", salue le responsable du SDIS.

L’opération de nuit a alors permis de vacciner 1 200 personnes. Sur l’ensemble de la journée du 14 mai, 3 600 injections permettant de lutter contre le Covid ont été réalisées à Dijon comme le souligne le SDIS de Côte-d'Or dans le tweet ci-dessous.

Si la vaccination est réservée en priorité aux personnes de 50 ans et plus en journée, hier soir, l’ensemble des publics âgés d'au moins 18 ans étaient accueillis. Les patients ont été inoculés avec les doses restantes du vaccin Pfizer.

Des créneaux en dehors des heures de travail

Parmi les personnes vaccinées en marge du dispositif nocturne, Cyril, qui a pu réserver un créneau à 20h00 sur la plateforme Doctolib. "J’ai eu ce rendez-vous en cherchant obstinément depuis quelques temps. En fin de journée après le travail, c’est parfait", explique le Dijonnais.

Sylvie aussi apprécie de pouvoir trouver un moment pour se faire vacciner hors de ses heures de travail. "L’horaire est très bien. C’est bien organisé, hors de la période de travail, c’est impeccable. On est disponible à cette heure-là", souligne celle qui a reçu sa dose à 20h15.

D’ici ce samedi 15 mai, près de 160 000 personnes devraient avoir reçu leur première injection sur l’ensemble du département de Côte-d’Or.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19