• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mois de l'architecture contemporaine : l'exemple d'une maison de ville contemporaine

Cette maison de ville contemporaine et passive prend appui sur une autre maison.
Cette maison de ville contemporaine et passive prend appui sur une autre maison.

Ce vendredi 30 septembre 2016, un couple d'architectes dijonnais faisait visiter au grand public leur maison dans le cadre du Mois de l'architecture contemporaine en Bourgogne. Ils ont co-signé un logement contemporain, prenant appui sur du bâti existant, très économe en énergies.

Par Maryline Barate

Comment agrandir un petit pavillon niché au fond d'une impasse exiguë ? C'est le défi qu'un couple d'architectes dijonnais a eu à relever pour leur propre logement. Le résultat est bluffant, lumineux et économe en énergies.


Leur projet a d'abord consisté à araser le pavillon existant au niveau des combles. Ils ont ensuite imaginé une construction en ossature bois sur deux niveaux afin d'aller récupérer un maximum de lumière et de sublimer un espace restreint. Les façades ont été parées d'un bardage bois et d'une couverture en zinc, de sorte qu'on n'y voit que du feu. La surélévation semble naturelle et n'écrase pas les autres maisons de l'impasse.

De plus, cette maison a été conçue comme étant passive. Parfaitement isolée et étanche à l'air, la bâtisse n'a besoin que de la chaleur dégagée par ses occupants et les appareils électriques à l’intérieur de la construction et celle apportée par l'ensoleillement pour offrir un confortable 19 à 20°C l'hiver.

Voici un des exemples de découvertes proposées par le Mois de l'architecture contemporaine en Bourgogne. Jusqu'au 30 octobre 2016, il est possible de visiter des logements ou des équipements publics qui ont une écriture architecturale contemporaine et singulière. 60 événements sont organisés dans les quatre départements bourguignons.

Le reportage de François-Marie Lapchine et Damien Rabeisen
Intervenants
  • Pierre Etienne JAMES, Architecte, Topîein Studio Dijon
  • Henri Villetain, Mesmont Côte d'Or
  • Gabrielle Charaix, Architecte Conseiller, CAUE de Côte-D'or
Maison contemporaine à énergie passive
Conçu pour rendre l'architecture accessible à tous, depuis le 16 septembre jusqu'au 30 octobre, la troisième édition du Mois de l'Architecture Contemporaine en Bourgogne propose une soixantaine d'évènements; expositions, conférences, animations, films, débats et visites. François-Marie Lapchine et Damien Rabeisen sont partis à la découverte d'une maison passive à Dijon, économe en énergie et construite en harmonie avec son environnement.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus