"On a la sensation de lui redonner vie" : tout savoir sur la rénovation de l'hôtel Burteur, immeuble historique de Dijon

Ce jeudi 13 juin, la nouvelle façade de l'hôtel Burteur de Dijon, classée au titre des monuments historiques a été inaugurée. Trois mois de travaux ont été nécessaires. Voici tout ce qu'il y a à savoir sur ce chantier un peu particulier.

C’est un bâtiment historique de la rue de la Liberté à Dijon (Côte-d’Or), mais dont le nom ne vous dit peut-être rien. Construit vers 1735 en hommage à Jean-Pierre Burteur, maire de la Cité des Ducs de 1731 à 1750, l’hôtel Burteur a fait peau neuve ces derniers mois. Sa nouvelle façade, totalement réhabilitée, a été inaugurée ce jeudi 13 juin.

Aux manettes de ce chantier, l’architecte Jean-Emmanuel Besson. "On a procédé à un ravalement assez lourd. On était sur une façade en pierre de taille qui était très altérée, très sale. On a la sensation de lui redonner vie. C’est un bel édifice sur lequel les gens vont se retourner, j’espère."

Une façade classée

Trois mois de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter la façade classée au titre des monuments historiques. Quatre entreprises et neuf personnes ont participé à son nettoyage, au remplacement de certaines pierres et menuiseries, aux opérations de protection et à la peinture. L’ensemble des opérations ont été menées en accord avec la DRAC, la direction régionale des affaires culturelles.

"Il n’était pas question de moderniser. Le principe, c’est de réparer ce qui est abîmé, en respectant l’esprit de l’époque de la construction. C’est excitant car c’est un bâtiment patrimonial important. C’est le premier qui inaugure la partie en arcades de la rue de la Liberté", décrit Jean-Emmanuel Besson.

C'est un symbole fort

Pierre Pribetich

adjoint à l'urbanisme

"Historiquement, les arcades permettaient de cheminer vers ce qui était auparavant la place royale, avec la statue de Louis XIV qui a disparu avec la Révolution. C’est un symbole fort", ajoute Pierre Pribetich, adjoint chargé de l’urbanisme à la Ville de Dijon.

120 000 euros de travaux, dans le cadre du plan "Façades Liberté"

Au total, 120 000 euros ont été mis sur la table pour la rénovation de la façade. 65 000 euros ont été apportés par la municipalité et 26 000 euros par l’État. Le reste a été financé par les propriétaires du bâtiment.

C’est une fierté de valoriser le patrimoine ancien. On découvre chaque jour certaines pièces dont on ne connaissait pas la composition. C’est un dossier qui me tient à cœur.

Pierre Pribetich, adjoint chargé de l’urbanisme à la Ville de Dijon

Un investissement qui entre dans le cadre de l’opération Façades Liberté. "C’est une opération importante qu’on a débutée en 2018. Nous poursuivons cet élan. Nous avons déjà restauré 24 façades. Nous souhaitons offrir aux touristes une artère rénovée, une situation d’exception avec un patrimoine à la hauteur de l’histoire de Dijon", explique Pierre Pribetich.

Un plan de rénovation qui va se poursuivre avec la conclusion prochaine des travaux sur la maison aux trois visages, elle aussi située rue de la Liberté. Une deuxième vague de rénovation va être enclenchée dans le cours de l’année 2024. 20 nouvelles façades vont être réhabilitées d’ici trois ans, entre la place François Rude et la place de la Libération.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité