Pass vaccinal : ce qui change à partir du 15 février

Publié le
Écrit par GK avec AFP

À partir de ce mardi 15 février, certaines règles à propos du pass vaccinal changent en France. La dose de rappel devra ainsi être faite dans un délai réduit à 4 mois. Les personnes qui n'ont pas reçu leur 3e dose, ou contracté le covid entre temps, perdront leur pass vaccinal.

C'est la dernière annonce du gouvernement concernant le pass vaccinal. À partir du mardi 15 février, le délai maximal pour recevoir sa dose de rappel de vaccin contre le covid-19 va être réduit à 4 mois. Le délai était jusqu'alors de 7 mois après la fin du schéma vaccinal initial.

Pour rappel, il faut attendre au moins 3 mois avant de pouvoir recevoir une nouvelle dose de vaccin. Cela veut dire que si vous aviez auparavant plusieurs mois pour prendre rendez-vous dans un centre de vaccination, vous n'avez désormais plus qu'un petit mois pour vous organiser.

Une exception pour certains cas de covid-19

Cependant, la date fatidique dépend de votre situation : si vous n'avez reçu que les deux premières doses de vaccin ou si vous avez été infecté, puis vacciné, la date à prendre en compte est celle de votre dernière injection, à laquelle il faut ajouter 4 mois. Si vous avez été infecté malgré une dose de vaccin, il faut ajouter 4 mois à la date de votre infection.

Les personnes ayant attrapé la maladie malgré deux injections du vaccin
ou alors après une injection et une infection, sont dispensées de la dose de rappel, a annoncé le ministre de la Santé  Olivier Véran.

Les jeunes entre 16 et 17 ans sont, quant à eux, exemptés de cette dose de rappel pour conserver leur pass vaccinal et les plus jeunes n'ont jamais été soumis au pass vaccinal.

Près de 4 millions de français devraient perdre leur pass

Selon les autorités sanitaire, entre 4 et 4,5 millions de français seraient susceptibles de perdre leur pass vaccinal aujourd'hui, ce qui a fait réagir de nombreux militants anti-pass sur les réseaux sociaux.

Mais ces règles pourraient très bien ne pas durer longtemps. Alain Fischer, le responsable de la stratégie vaccinale du gouvernement, a déclaré qu'une levée du pass vaccinale était envisageable d'ici la fin du mois de mars ou au début du mois d'avril en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Paradoxalement, dès ce mercredi 16 février, une nouvelle salve de restrictions doit disparaître avec la réouverture des discothèques, le retour des concerts debout et de la consommation au comptoir dans les bars.

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les écoles en extérieur, dès la fin des vacances scolaires. Depuis le samedi 12 février, les contrôles aux frontières sont allégés pour toutes les personnes vaccinées. 

À partir du 28 février, le port du masque ne sera plus obligatoires dans les cinémas, musées, théâtres et les bibliothèques, après contrôle du pass sanitaire. Cela sera également le cas dans les restaurants, les débits de boissons même s'il sera tout de même maintenu dans les trains, dans les avions et dans les lieux clos non-soumis au pass vaccinal.