Présidentielle 2022. Après la victoire d'Emmanuel Macron, les militants LREM de Côte-d'Or tournés vers les législatives

Publié le
Écrit par Gaël Simon avec Marie Jolly

Réunis dans une brasserie de Dijon, les militants d'Emmanuel Macron en Côte-d'Or ont célébré ce dimanche 24 avril la victoire de leur candidat. Mais à peine le succès acquis, les voilà orientés vers les élections législatives, prévues en juin prochain et qui font office de véritable troisième tour.

"Et un, et deux, et cinq ans de plus". Il est 20 heures ce dimanche 24 avril, les militants d’Emmanuel Macron saluent la victoire du président sortant en entonnant ce qui est devenu leur hymne au cours de la campagne.

durée de la vidéo : 29sec
La joie des militants LREM à Dijon ©Damien Rabeisen / France Télévision

L’annonce officielle des résultats du second tour, et la victoire du candidat LREM avec 58 % des voix, représente un immense soulagement pour l’ensemble de ses soutiens, réunis dans une brasserie à Dijon (Côte-d’Or)

Satisfaction et retenue

"Ce soir, les Français avaient le choix entre le repli et le projet européen, entre l’universalisme européen et la division. Ils ont fait le choix d’Emmanuel Macron, et je suis très content", se satisfait Seedorf Manuel, un jeune militant.

Une satisfaction teintée d’une certaine retenue face à l’abstention record (28,01 %, soit le plus haut chiffre depuis 53 ans) et au score de Marine Le Pen (41,46 % des voix). Alors malgré la victoire, les soutiens d’Emmanuel Macron relativisent.

"On ne peut pas être heureux de voir Marine Le Pen à 42 % quand on défend les idées qui sont les nôtres. Donc il y a aussi cette prise de conscience de la nécessité de toujours expliquer et lutter contre l’extrême droite", lance Gaëtan Gouyon, référent des jeunes avec Macron en Côte-d'Or.

Déjà tourné vers les législatives

À peine le succès d’Emmanuel Macron acquis, tous se tournent désormais vers une autre bataille, les élections législatives, prévues les 12 et 19 juin 2022. Le scrutin fait office de troisième tour, alors que Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Marine (Le Pen) ont appelé leurs électeurs à se mobiliser pour les faire gagner afin d’apporter au président une opposition importante à l’Assemblée nationale.

Il va falloir rassembler les Français parce qu’on sait très bien qu’il y a une division, la société est fragmentée. Mais je suis certaine qu’il saura être le président de tous les Français.

Fadila Khattabi, députée LREM

L’ancien candidat insoumis à la Présidentielle rêve même d’être élu Premier ministre après ce vote. Mais du côté des proches d’Emmanuel Macron, on assure que la victoire acquise hier suscite une "dynamique" capable de permettre aux députés LREM de constituer le groupe majoritaire au Palais Bourbon.

"Il est nécessaire de revivifier notre démocratie et nous devons nous y employer. C’est aussi le sens de la campagne des législatives qui va commencer très bientôt. On est conforté par ce score où Emmanuel Macron fait plus du double de son score de premier tour. À nous de concrétiser cet élan", estime Didier Martin, député de la majorité présidentielle.

Les militants vont ainsi retourner sur le terrain pour tenter de convaincre, une fois de plus. Objectif : expliquer le bilan du premier quinquennat d’Emmanuel Macron et défendre le projet du président réélu.