Derrière le rappel massif de morbier et fromages produits dans le Jura, une contamination à la bactérie E.coli dans une crèche à Toulouse

Une enquête des autorités sanitaires, entreprise à la suite de graves infections à l'E.Coli d'enfants dans une crèche à Toulouse en novembre 2023, a identifié comme en partie responsables des fromages produits dans le Jura par la société Route des Terroirs

En novembre 2023, six enfants âgés d'un à trois ans, gardés dans une crèche à Toulouse (Haute-Garonne), ont été hospitalisés suite à des diarrhées importantes ; l'état de certains avait nécessité une admission au service réanimation de l'hôpital Purpan. Tous ont été infectés par la bactérie Escherichia coli (E. coli). Aujourd'hui, leur état de santé ne suscite plus d'inquiétude, souligne le ministère de la Santé dans un communiqué publié jeudi 14 décembre. 

Après investigation, les équipes de Santé Publique France, du centre national de référence des Escherichia coli (Institut Pasteur et Hôpital Robert Debré de Paris) et de la Direction générale de l’Alimentation, en coordination avec la Direction générale de la Santé, ont pu retracer l'origine de cette contamination... jusque dans le Jura. 

Ont été mis en cause dans "au moins une partie" de ces infections les morbiers vendus par la fromagerie Monts et Terroirs, basée à Poligny, et fabriqués par la Route des Terroirs. À ce stade, les autorités sanitaires n'excluent pas "d’autres sources de contamination".

En réaction, le ministère de la Santé a appelé à ne pas consommer 26 types de produits, commercialisés sous différentes marques et formes. Du morbier, donc, mais aussi les autres fromages à pâte pressée non-cuite produites par la fromagerie – raclette et tomme du Jura, par mesure de précaution. Les produits concernés sont listés sur le site gouvernemental Rappelconso, qui alerte sur les produits dangereux en circulation. 

Les enfants de moins de cinq ans ne doivent pas manger de lait cru

Les conséquences d'une infection à l'E.Coli peuvent être très graves. Les six enfants de la crèche toulousaine ont contracté le syndrome hémolytique et urémique (SHU), une maladie rare, pouvant se traduire par une insuffisance rénale. Particulièrement dangereuse, elle touche surtout les jeunes enfants de moins de trois ans. L'année dernière, deux enfants étaient morts du SHU et une cinquantaine d'autres tombés gravement malades après avoir mangé des pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de Buitoni. 

Le lait cru, et les fromages au lait cru, font partie des aliments qui présentent un sur-risque important d'infection bactérienne chez l'enfant, surtout pour les moins de cinq ans, souligne le ministère de l'Agriculture sur son site internet. Par mesure de précaution, les autorités sanitaires déconseillent fortement la consommation de ces produits par les jeunes enfants. À noter que ce sur-risque d'infection diminue avec l'âge et, à 15 ans, rejoint la normale. 

"Quand on a des E.Coli dans des produits au lait cru, l'origine probable, c'est durant la traite, des contaminations fécales qui peuvent arriver", nous expliquait Eric Chevalier, responsable des relations interprofessionnelles de Mont et Terroirs, et membre du conseil de surveillance de Route des Terroirs. "C'est un sujet connu, la filière a engagé beaucoup de formation, et toute une organisation pour améliorer la situation. Malgré cela, il n'empêche que l'on peut parfois trouver des présences, d'où les contrôles effectués lors des fabrications, qui sont primordiaux."  

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité