“Maëlys, elle était belle comme un Dieu”, la pudeur des habitants de son village du Jura à quelques heures du procès de Nordhal Lelandais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec Emmanuel Rivallain

Le procès de Nordahl Lelandais s’ouvre lundi 31 janvier devant la cour d’assises de l’Isère. Il sera jugé pour meurtre précédé de l'enlèvement et de la séquestration. La petite fille de 8 ans disparue en août 2017 lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin vivait avec sa famille à Mignovillard. Les habitants espèrent que justice sera faite pour cette enfant qu’ils ont vu grandir.

"On ne t’oubliera jamais, Maëlys"

Mignovillard, 800 habitants entre Champagnole et Pontarlier. C’est dans cette petite commune du Jura qu'une stèle rend hommage à Maëlys dont le corps n’a été retrouvé qu’en février 2018, six mois après sa disparition. Nordhal Lelandais a fini par reconnaître avoir enlevé la fillette lors de la soirée de mariage. Il a admis avoir tué l'enfant « involontairement ». Puis il s'est débarrassé du corps dans le massif de la Chartreuse.

Sous le ciel froid et bleu, et une couche de neige, le village n’a pas oublié ces heures douloureuses. Les journalistes n’y sont pas forcément les bienvenus. La presse nationale et régionale ravive forcément la douleur. Certains habitants ont accepté d’évoquer le souvenir de Maëlys, comme cette voisine ancienne propriétaire d’une ferme. La petite fille frappait régulièrement à sa porte.

Elle était belle comme un Dieu. Elle était magnifique, les longs cheveux noirs. Elle adorait les animaux, c’est pour ça je pense qu’elle l’a suivi.

Une habitante de Mignovillard

Un village meurtri par une série de drames

À Mignovillard, la pudeur cache encore la peine, plusieurs peines car le village du Jura a été touché par d’autres tragiques faits divers. “Beaucoup de choses pèsent sur le village, la disparition de Maëlys, le crash du Mirage (2 morts en janvier 2020, ndlr), l’accident des lycéens à Chalain. On ne peut être que solidaires “ confie une jeune femme à la sortie de l’école. Mignovillard vient en effet de voir partir prématurément une autre de ses jeunes. Sarah, 16 ans faisait partie des jeunes lycéens dont la voiture a chuté dans le lac de Chalain le 19 janvier 2022 , sans doute à cause du verglas. La petite église du village était trop petite pour accueillir les personnes venues soutenir la famille lors des obsèques.

Près de trois semaines de procès pour juger Nordhal Lelandais

Dans le village, les habitants vont pour certains suivre le procès de Nordhal Lelandais. “J’espère que la justice va faire son travail. Pas pour lui, pour le faire punir, mais pour la famille de Maëlys, pour qu’elle puisse faire son deuil" espère une riveraine.

Reportage Emmanuel Rivallain et Philippe Arbez

La famille de Maëlys De Araujo voit ce procès comme une "terrible épreuve" et attend que la justice prenne "toute la mesure de la dangerosité de Nordahl Lelandais", selon Me Fabien Rajon qui défend notamment la mère et la soeur de la fillette.

Nordahl Lelandais, ancien maître chien de 38 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Son procès va durer trois semaines, du 31 janvier au 18 février. Il devra aussi s'expliquer sur les agressions sexuelles de deux petites-cousines de 5 et 6 ans. Et sur des images pédopornographiques retrouvées sur son ordinateur et dans ses téléphones. Nordhal Lelandais a déjà été condamné à 20 ans de réclusion en mai 2021 pour la mort du caporal Arthur Noyer.