Né en Saône-et-Loire et ancien élu de Chalon-sur-Saône, Benjamin Griveaux annonce la fin de sa carrière politique

Après 13 ans d'une vie politique qu'il avait commencée en tant que conseiller municipal de Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire, département dont il est originaire, Benjamin Griveaux a officialisé ce mercredi 12 mai prendre un nouveau tournant et se lancer dans le conseil de dirigeants d'entreprise.

Benjamin Griveaux a notamment été secrétaire d'Etat à l’Economie et aux Finances
Benjamin Griveaux a notamment été secrétaire d'Etat à l’Economie et aux Finances © IP3 PRESS/MAXPPP

Benjamin Griveaux tourne la page de la politique. L’ancien ministre d’Emmanuel Macron qui a débuté sa carrière d’élu en 2008 en tant que conseiller municipal de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a annoncé ce mercredi 12 mai prendre un nouveau tournant et changer de vie.

"J’ai décidé de quitter mon mandat de député et ai présenté hier ma démission à Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale", écrit-il dans une publication sur sa page Facebook que vous pouvez voir ci-dessous. Élu de la 5ème circonscription de Paris, Benjamin Grivaux a expliqué démissionner de sa mandature pour raisons personnelles après avoir été collaborateur de Dominique Strauss-Kahn et exercé plus de 13 années de mandatures politiques.

De Chalon-sur-Saône à Paris

Une carrière commencée le 21 mars 2008 par un premier mandat de conseiller municipal de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire, son département d’origine. Le diplôme de Sciences Po et HEC fait alors partie de l'équipe du maire PS de l'époque, Christophe Sirugue.

Dans le même temps, il accède à la fonction de conseiller général de Saône-et-Loire dans le Canton de Chalon-sur-Saône-Centre et devient vice-président du conseil général du département sous l’autorité d’Arnaud Montebourg. Des fonctions locales qu’il quitte finalement en 2015, après avoir notamment été membre de l’opposition au sein du conseil municipal de Chalon après la victoire de Gilles Platret, alors élu UMP, pendant un an.

Son parcours le conduit finalement à une destinée nationale. Parmi les premiers fidèles d’Emmanuel Macron, il quitte le PS auquel il est encarté depuis 2003 et participe en 2016 à la création d'En Marche ! qui remporte la Présidentielle un an plus tard. Membre éminent de la Macronie, Benjamin Griveaux remercie dans son communiqué le Président de la République pour la confiance qu'il lui a accordée. "Je reste fidèle au projet de transformation de notre pays qu'il a initié en 2017", assure-t-il.

C’est sous l’étiquette LREM qu’il est élu député de la 5ème circonscription de Paris à l’Assemblée nationale le 21 juin 2017. Mais moins d’un mois après sa victoire, il intègre l’équipe gouvernementale d’Edouard Philippe en tant que secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire. Il est ensuite nommé en novembre 2017 Porte-parole du gouvernement et secrétaire d’État auprès du Premier ministre.

Une candidature à la mairie de Paris et une polémique

Benjamin Griveaux reste au gouvernement jusqu’en 2019, année où il est investi par la majorité présidentielle, au détriment notamment de Cédric Villani, pour les élections municipales de Paris 2020. Il en profite pour récupérer son mandat de député.

Mais la publication dans la nuit du 13 au 14 février 2020 d’une vidéo intime à caractère sexuel par l’activiste Piotr Pavlenski et la polémique qui en découle, force l’ancien membre du gouvernement à se retirer de la course à la mairie, remplacée par Agnès Buzin. Depuis cet épisode, Benjamin Grivaux était resté en retrait de la vie publique

Un nouveau chapitre hors de la politique

"Je m’engage désormais dans une autre voie. J’ai aimé l’énergie dégagée par les entrepreneurs que j’ai eu la chance de rencontrer au cours de ma vie. Cette même énergie m’anime aujourd’hui", précise celui qui a déjà travaillé dans le privé, en tant que directeur de la communication du mastodonte de l’immobilier commercial Unibail-Rodamco entre 2014 et 2016.

Le natif de Saint-Rémy en Saône-et-Loire explique notamment avoir créé un cabinet de conseils pour les dirigeants d’entreprise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société